Rechercher
Rechercher

Libye

Raids « étrangers » contre une base-clé selon le gouvernement

Le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU et basé à Tripoli, a dénoncé hier des raids aériens menés selon lui par des avions de combat « étrangers » contre l’une de ses bases-clés dans l’ouest du pays en conflit. En mai, les forces du GNA se sont emparées de la base aérienne d’al-Watiya, située à 140 km au sud-ouest de la capitale Tripoli, qui était aux mains des troupes rivales du maréchal Khalifa Haftar. Forts d’un soutien militaire turc, les pro-GNA ont enregistré de nombreux succès dans la bataille ces derniers mois, reprenant l’ensemble du Nord-Ouest libyen et signant l’échec de l’offensive lancée en avril 2019 par les pro-Haftar pour prendre Tripoli et en finir avec le GNA. Depuis la prise de la base d’al-Watiya, les pro-Haftar accusent le GNA de l’avoir remise aux forces de l’allié turc. « Le bombardement hier (samedi) soir de la base d’al-Watiya a été mené par une aviation lâche étrangère soutenant le criminel de guerre (Haftar) dans une tentative désespérée de remporter une victoire morale », a dit le vice-ministre de la Défense du GNA, Salah al-Namrouch. M. Namrouch n’a pas précisé à quel pays étranger appartenait cette aviation, mais il a promis dans un communiqué une « riposte dissuasive, au bon endroit et au meilleur moment ». Selon des médias pro-Haftar, citant des sources militaires, les raids ont été menés par des « avions inconnus » et ont visé un système turc de défense antiaérienne installé dans la base d’al-Watiya. Il y a eu des victimes parmi les soldats turcs déployés dans la base, ont-ils ajouté sans autre précision.


Le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU et basé à Tripoli, a dénoncé hier des raids aériens menés selon lui par des avions de combat « étrangers » contre l’une de ses bases-clés dans l’ouest du pays en conflit. En mai, les forces du GNA se sont emparées de la base aérienne d’al-Watiya, située à 140 km au sud-ouest de la capitale Tripoli, qui...

commentaires (0)

Commentaires (0)