Rechercher
Rechercher

Magistrature

Le Club des juges défend Mazeh

Le Club des juges défend Mazeh

L’ambassadrice américaine, Dorothy Shea, reçue par son homologue saoudien, Walid Boukhari. Photo Dalati et Nohra

L’ambassadeur d’Arabie saoudite au Liban, Walid Boukhari, a reçu hier à son domicile à Yarzé son homologue américaine, Dorothy Shea. Les deux diplomates ont passé en revue la situation au Liban et diverses questions « d’intérêt commun ». Cette visite est à replacer dans le cadre de la polémique qui a éclaté dernièrement après des propos critiques à l’égard du Hezbollah tenus par Mme Shea sur la chaîne saoudienne al-Hadath, qui lui ont valu une surprenante interdiction de médias de la part du juge des référés de Tyr, Mohammad Mazeh. Invité mardi à se présenter devant le Conseil supérieur de la magistrature, le juge a présenté sa démission après le transfert de son dossier auprès de l’Inspection judiciaire.

Hier, le Club des juges a publié un communiqué condamnant les déclarations qui dénigrent le juge pour avoir prononcé une sentence dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, « indépendamment du bien-fondé de cette sentence ». « Seule une référence aux lois permettra de trancher si c’est le cas où pas », précise le communiqué. Toutefois, le Club des juges souligne que l’Inspection judiciaire « n’est pas l’instance habilitée à examiner ce point de droit ». Et de rappeler que cette procédure dont M. Mazeh a fait l’objet « doit être entourée du plus grand secret, par respect pour la confiance due à la magistrature ».

Le Club des juges a paru également critiquer la ministre de la Justice, Marie-Claude Najm, qui a pris les devants et déféré le juge devant l’Inspection judiciaire, sachant bien que le CSM avait demandé à le voir. Mohammad Mazeh a reçu également deux autres appuis émanant du mufti jaafarite, Ahmad Kabalan, et du député du Hezbollah, Ibrahim Moussaoui. Pour qu’elle soit valable, la démission du magistrat devra être approuvée par décret.



L’ambassadeur d’Arabie saoudite au Liban, Walid Boukhari, a reçu hier à son domicile à Yarzé son homologue américaine, Dorothy Shea. Les deux diplomates ont passé en revue la situation au Liban et diverses questions « d’intérêt commun ». Cette visite est à replacer dans le cadre de la polémique qui a éclaté dernièrement après des propos critiques à l’égard...

commentaires (0)

Commentaires (0)