Liban

Le taux de change livre/dollar fixé vendredi entre 3.890 et 3.940 L.L.

Une liasse de livres libanaises près de billets de dollars dans un bureau de change à Beyrouth. Photo d'archives REUTERS/Mohamed Azakir

Les agents de change libanais ont annoncé dans la matinée de vendredi, via leur syndicat, que les taux pour acheter et vendre des dollars sont fixés à un minimum de 3.890 livres pour un dollar à l'achat, et à un maximum 3.940 livres à la vente, "conformément aux recommandations" émises lors d'une réunion organisée dernièrement entre le syndicat des changeurs et le Premier ministre Hassane Diab.

La parité officielle de 1.507,5 livres pour un dollar ne s’applique plus que pour un nombre limité de transactions. Une source proche des agents de change avait indiqué en début de semaine à L'Orient-Le Jour que la filière prévoyait dans un premier temps de s’aligner sur le taux du marché noir pour progressivement redescendre vers le plafond fixé par la Banque du Liban (BDL). Ce plafond interdit aux agents de change de vendre des dollars à plus de 3.200 livres. Selon cette source, ces derniers s'organisent "pour arriver à ce taux d'ici 15 jours".

Une grève des bureaux de change avait été lancée en raison d'une vague d'arrestations à l’initiative du procureur financier à l'encontre de changeurs qui refusaient de respecter les plafonds fixés par la BDL.


Les agents de change libanais ont annoncé dans la matinée de vendredi, via leur syndicat, que les taux pour acheter et vendre des dollars sont fixés à un minimum de 3.890 livres pour un dollar à l'achat, et à un maximum 3.940 livres à la vente, "conformément aux recommandations" émises lors d'une réunion organisée dernièrement entre le syndicat des changeurs et le Premier ministre...