Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Abbas Ibrahim depuis Aïn el-Tiné : Le dossier de la contrebande "bientôt clôturé"

Le président du Parlement, Nabih Berry, recevant le directeur de la SG libanaise, Abbas Ibrahim, à Aïn el-Tiné, le 20 mai 2020. Photo Hassan Ibrahim / Parlement libanais

Le directeur général de la Sûreté générale libanaise, Abbas Ibrahim, qui s'est rendu en Syrie afin d'évoquer avec les autorités la question de la contrebande en provenance du Liban, a affirmé que le dossier des points de passage frontaliers illégaux allait "bientôt être clôturé". 

S'exprimant depuis Aïn el-Tiné, où il a été reçu par le président de la Chambre, Nabih Berry, le général Ibrahim a indiqué avoir évoqué avec le chef du Législatif les circonstances de sa visite en Syrie. "C'était une visite comme toutes les autres et nous espérons qu'elle portera ses fruits", a-t-il affirmé. "Vous allez bientôt voir la mise en application" des résultats de cette visite a encore déclaré le chef de la SG qui a souligné "œuvrer pour que le dossier des points de passage illégaux soient bientôt clôturés". 

La question des trafics transfrontaliers est revenue sur le devant de la scène ces dernières semaines, motivant un renforcement des mesures prises par les forces de l'ordre et permettant l'arrestation de plusieurs réseaux. La semaine dernière, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait affirmé que l'armée libanaise seule ne pourrait juguler la contrebande et qu'un retour du dialogue avec la Syrie était nécessaire, alors que la normalisation des rapports avec Damas divise les responsables locaux. 


Le directeur général de la Sûreté générale libanaise, Abbas Ibrahim, qui s'est rendu en Syrie afin d'évoquer avec les autorités la question de la contrebande en provenance du Liban, a affirmé que le dossier des points de passage frontaliers illégaux allait "bientôt être clôturé". S'exprimant depuis Aïn el-Tiné, où il a été reçu par le président de la Chambre, Nabih...