Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Contestation

Sit-in devant plusieurs ministères contre les répercussions de la crise "qui poussent les Libanais à la rue"

Sit-in devant le ministère de l'Economie, dans le centre-ville de Beyrouth, le 18 mai 2020. Photo Michel Sayegh

Des dizaines de manifestants se sont mobilisés lundi devant les ministères de l'Economie et des Affaires sociales, à Beyrouth, afin de protester contre l'inflation et les répercussions de la crise sur les Libanais, notamment les plus défavorisés, alors que le pays traverse une grave crise économique et financière. 

Devant le ministère des Affaires sociales, dans le quartier de Badaro, les contestataires ont déploré que la situation actuelle "poussent des familles à la rue, les obligeant à chercher de quoi se nourrir dans les poubelles". Ils ont réclamé que le ministère diffuse la liste des noms des personnes qui ont profité des aides sociales octroyées par le gouvernement, afin que "les personnes qui ne méritaient pas ces aides" soient identifiées et que les responsables de ces injustices soient traduits en justice. 

Les protestataires se sont ensuite rendus dans le centre-ville, devant le ministère de l'Economie, où ils ont scandé des slogans contre l'augmentation des prix des biens de consommation et le "chaos" des tarifs en vigueur sur le marché libanais. Ils ont réclamé du ministre Raoul Nehmé qu'il "mette un terme au monopole" sur certains produits, accusant le ministère de l'Economie d'être "complice" de la situation actuelle. 

Le Liban traverse sa plus grave crise économique et financière en 30 ans. La situation économique s'est aggravée depuis la mi-mars consécutivement aux mesures draconiennes de confinement mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19.


Des dizaines de manifestants se sont mobilisés lundi devant les ministères de l'Economie et des Affaires sociales, à Beyrouth, afin de protester contre l'inflation et les répercussions de la crise sur les Libanais, notamment les plus défavorisés, alors que le pays traverse une grave crise économique et financière. Devant le ministère des Affaires sociales, dans le quartier de...