Rechercher
Rechercher

Constructeurs

FCA et PSA restent déterminés à fusionner malgré la pandémie

Le quartier général de Fiat Chrysler en Italie, à Turin. Massimo Pinca/Reuters

Les constructeurs Fiat Chrysler (FCA) et PSA restent déterminés à finaliser leur fusion fin 2020 ou début 2021, malgré la pandémie de coronavirus qui a provoqué l’effondrement du marché automobile et entraîné une lourde perte trimestrielle pour le groupe italo-américain. « Malgré cette situation inattendue et sans précédent, FCA et le groupe PSA restent engagés à mener une fusion à parité (50/50), pour créer un leader mondial de la mobilité.

Ensemble, nous continuons à faire avancer les différents volets pour finaliser la fusion et nous confirmons notre engagement à terminer l’opération d’ici à la fin 2020 ou le début 2021 », a souligné FCA dans un communiqué.

Le constructeur italo-américain – qui compte les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et Ram – doit fusionner avec PSA – qui détient Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall – pour donner naissance au n° 4 mondial du secteur. La crise provoquée par la pandémie de Covid-19 et la chute des valorisations boursières du secteur automobile a fait naître des doutes sur le montage financier de l’opération. Mais « les termes de l’accord avec PSA n’ont pas changé », a affirmé le patron de FCA, Mike Manley, lors d’une conférence téléphonique avec des analystes. Début avril, le patron du groupe français, Carlos Tavares, avait déjà assuré que les équipes « accéléraient le rythme » pour finaliser au plus tôt la transaction.

Source : AFP


Les constructeurs Fiat Chrysler (FCA) et PSA restent déterminés à finaliser leur fusion fin 2020 ou début 2021, malgré la pandémie de coronavirus qui a provoqué l’effondrement du marché automobile et entraîné une lourde perte trimestrielle pour le groupe italo-américain. « Malgré cette situation inattendue et sans précédent, FCA et le groupe PSA restent engagés à mener...

commentaires (0)

Commentaires (0)