Liban

Mobilisation générale : plus de 3500 PV dressés depuis le 21 mars

Un automobiliste montrant un document à un agent des FSI. Capture d'écran d'une vidéo publiée par la police sur Twitter

La police libanaise a indiqué vendredi avoir dressé plus de 3500 procès-verbaux pour infraction à la mobilisation générale, depuis le 21 mars, date de la mise en place de cette mesure dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus au Liban.

Sur leur compte Twitter, les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont également publié une vidéo montrant des barrages mobiles installés pour faire respecter le couvre-feu, de 19h à 5h.


Le nombre quotidien de nouveaux cas reste relativement limité au Liban, alors que le gouvernement a proclamé la mobilisation générale sur l'ensemble du territoire jusqu'au 12 avril. Jusqu'à cette date, tous les commerces non-essentiels, écoles, universités, de même que l'Aéroport international de Beyrouth doivent fermer leurs portes. Pour vérifier le respect de ces mesures, la police et l'armée sont déployées dans les rues et verbalisent tous les contrevenants. 

Mais ces derniers jours, un relâchement dans le respect des mesures de confinement a été constaté dans plusieurs régions. Dans la matinée, l'armée a mis en garde contre "les violations de la mobilisation générale, concernant la limitation des déplacements et l'interdiction des rassemblements".

Selon le dernier rapport publié aujourd'hui par le ministère de la Santé, le pays a enregistré ces dernières heures un nouveau décès dû au coronavirus ainsi que 14 nouveaux cas de contamination. Le pays recense jusqu'ici un bilan de 508 contaminations, dont 17 décès et 46 guérisons. Sur les 445 personnes toujours positives au Covid-19, deux sont dans un état critique.


La police libanaise a indiqué vendredi avoir dressé plus de 3500 procès-verbaux pour infraction à la mobilisation générale, depuis le 21 mars, date de la mise en place de cette mesure dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus au Liban.

Sur leur compte Twitter, les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont également publié une vidéo montrant des barrages...