Dernières Infos

Téhéran dénie à Washington le droit de "décider l'avenir de l'Afghanistan"

L'Iran a dénoncé dimanche l'accord signé entre les Etats-Unis et les talibans afghans, estimant que Washington n'avait "juridiquement aucun droit" pour "décider de l'avenir de l'Afghanistan".

Samedi, les Etats-Unis et les talibans, rebelles afghans, ont signé à Doha un accord ouvrant la voie, après 18 ans de guerre, à un retrait total des troupes américaines en Afghanistan et à des négociations de paix interafghanes inédites.

"La République islamique d'Iran estime qu'un accord de paix durable en Afghanistan ne pourra être atteint que par le dialogue interafghan avec la participation de (tous les) groupes politiques, y compris les talibans, et en tenant compte des considérations des pays voisins", a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères iranien.

L'Iran, pays voisin d'Afghanistan, et les Etats-Unis n'entretiennent pas de relations diplomatiques depuis 1980, à la suite de la prise d'otages à l'ambassade américaine de Téhéran.

A la veille de la signature de l'accord de Doha, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo avait mis en garde Téhéran contre toute tentative de faire dérailler l'accord et accusé l'Iran d'agir de longue date "comme un perturbateur" en Afghanistan.

Mais selon le ministère iranien, c'est "la présence de troupes étrangères en Afghanistan" qui est "illégale" et est "l'une des principales causes de la guerre dans ce pays. Le retrait de ces forces est nécessaire pour parvenir à la paix". "L'Iran considère les actions des Etats-Unis comme une tentative de légitimer la présence de leurs troupes en Afghanistan, et s'y oppose", a-t-il poursuivi en commentant l'accord de Doha. Le ministère a ajouté que l'ONU pouvait "faciliter" les négociations entre Afghans et affirmé que l'Iran était prêt "à fournir toute assistance en vue de l'instauration de la paix dans ce pays".

Le gouvernement du président américain Donald Trump poursuit une politique de "pression maximale" vis-à-vis de Téhéran, qu'il accuse de chercher à se doter de l'arme nucléaire, ce que Téhéran a toujours démenti.


L'Iran a dénoncé dimanche l'accord signé entre les Etats-Unis et les talibans afghans, estimant que Washington n'avait "juridiquement aucun droit" pour "décider de l'avenir de l'Afghanistan".

Samedi, les Etats-Unis et les talibans, rebelles afghans, ont signé à Doha un accord ouvrant la voie, après 18 ans de guerre, à un retrait total des troupes américaines en...