Rechercher
Rechercher

Libye

Malgré la résolution de l’ONU, des combats se poursuivent à Tripoli

Des combats ont opposé hier les deux camps rivaux au sud de Tripoli, faisant de nouvelles victimes civiles, malgré l’adoption la veille d’une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU réclamant « un cessez-le-feu durable » en Libye. Cette résolution est la première approuvée par le Conseil depuis le début le 4 avril 2019 de l’offensive du maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est libyen, contre Tripoli, le siège du gouvernement d’union (GNA) reconnu par l’ONU. Mais, sur le terrain, le texte qui appelle notamment à la consolidation d’une trêve fragile observée depuis un mois n’a pas abouti hier aux résultats escomptés, au moins dans l’immédiat. Au contraire, les violences ont monté d’un cran aux alentours de Tripoli. Malgré cette trêve, des combats sporadiques ont lieu quotidiennement près de Tripoli et les armes continuent d’affluer dans le pays, malgré des engagements pris lors d’un sommet international à Berlin le 19 janvier.


Des combats ont opposé hier les deux camps rivaux au sud de Tripoli, faisant de nouvelles victimes civiles, malgré l’adoption la veille d’une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU réclamant « un cessez-le-feu durable » en Libye. Cette résolution est la première approuvée par le Conseil depuis le début le 4 avril 2019 de l’offensive du maréchal Khalifa...

commentaires (0)

Commentaires (0)