Rechercher
Rechercher

Liban

Le Parlement ne reflète plus les aspirations des Libanais, affirment les Kataëb

Photo prise du site des Kataëb

Les Kataëb ont estimé mercredi que le Parlement, dans sa forme actuelle, "ne représente plus les aspirations du peuple libanais", appelant à l'organisation "immédiate" d'élections législatives anticipées. Cette déclaration du parti de Samy Gemayel intervient alors que la Chambre a adopté lundi le budget de l'Etat pour l'exercice 2020, lors d'une séance controversée jugée inconstitutionnelle par de nombreux responsables, et alors que les manifestants libanais sont mobilisés depuis plus de trois mois contre la classe dirigeante. 

Lors de leur réunion hebdomadaire à Saïfi, les Kataëb ont qualifié le vote du budget, qui est survenu lors d'une séance accélérée lundi, et alors que plus de cinquante députés manquaient à l'appel, "d'opération de contrebande". Ils ont souligné que la réunion parlementaire, boycottée par les trois députés du parti, avait été caractérisée par "une série de violations de la Constitution", notamment concernant le fait qu'elle a été organisée alors que le nouveau gouvernement n'a pas encore obtenu la confiance de la Chambre.

"Les Kataëb estiment que, dans sa forme actuelle, le Parlement ne reflète plus les aspirations du peuple libanais, qui manifeste depuis plus de 100 jours", ajoute le parti dans un communiqué. Et d'appeler à la tenue "immédiate" d'élections législatives anticipées afin de réactiver "la vie politique" du pays. 

L'appel à des élections anticipées fait partie des revendications de la révolte populaire, mobilisée depuis le 17 octobre. 

Les Kataëb ont par ailleurs condamné les mesures de sécurité renforcées dans le centre-ville de Beyrouth, où été installés au cours des dernières semaines des murs et des barrières, barricadant notamment la place de l'Etoile. Ces mesures ont transformé les rues du centre-ville en "caserne militaire", a dénoncé le parti. 



Les Kataëb ont estimé mercredi que le Parlement, dans sa forme actuelle, "ne représente plus les aspirations du peuple libanais", appelant à l'organisation "immédiate" d'élections législatives anticipées. Cette déclaration du parti de Samy Gemayel intervient alors que la Chambre a adopté lundi le budget de l'Etat pour l'exercice 2020, lors d'une séance controversée jugée...