X

Dernières Infos

Syrie: les forces du régime pénètrent dans la ville stratégique de Maarret al-Naaman

AFP
28/01/2020
Les forces du régime syrien ont pénétré mardi dans la ville stratégique de Maarret al-Naaman, dans le nord-ouest du pays, a annoncé une ONG, après des semaines de bombardements sur cette région dominée par des jihadistes et des rebelles.

Deuxième ville de la province d'Idleb, Maarret al-Naaman se trouve sur l'autoroute M5 reliant Alep, grande ville du nord de la Syrie, à la capitale Damas, un axe que le régime de Bachar el-Assad cherche à sécuriser.

"Les forces du régime sont entrées dans Maarret al-Naaman, les combats se déroulent dans le secteur ouest de la ville", vidée de la plupart de ses habitants par les bombardements, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Maarret al-Naaman est totalement encerclée", a annoncé à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Les forces gouvernementales avaient conquis depuis vendredi une vingtaine de villages et localités aux abords de Maarret al-Naaman, resserrant progressivement l'étau sur cette ville qui échappe au pouvoir central depuis 2012, selon l'OSDH.

"Des unités de l'armée arabe syrienne (...) ont progressé dans la ville", a rapporté la télévision d'Etat syrienne.

Le régime n'a de cesse de marteler sa détermination à reconquérir Idleb. Cette région et des territoires adjacents dans les provinces voisines d'Alep, Hama et Lattaquié sont dominés par les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS), l'ex-branche syrienne d'el-Qaëda.
Ces zones sont aussi occupées par d'autres groupuscules jihadistes et des rebelles affaiblis.

Depuis début décembre, 358.000 personnes ont été déplacées par les raids aériens meurtriers et les combats dans le nord-ouest de la Syrie, selon l'ONU.

La province d'Idleb a déjà été le théâtre d'une offensive d'envergure entre avril et août 2019 ayant tué près d'un millier de civils, selon l'OSDH.

La situation dans cette province a été au cœur d'une réunion lundi à Damas entre le président Assad et l'envoyé spécial russe pour la Syrie, Alexandre Lavrentiev. Tous deux ont souligné "l'importance des opérations" menées "avec le soutien russe", face aux "agressions terroristes" des jihadistes et des rebelles contre les zones gouvernementales, selon la présidence syrienne.

Les combats de ces derniers jours visaient également Saraqeb, située directement sur l'autoroute M5, à une trentaine de kilomètres au nord de Maarret al-Naaman, mais aussi un secteur de l'ouest de la province d'Alep traversé par cette route, selon l'OSDH.

Le conflit en Syrie, déclenché en mars 2011 avec la répression de manifestations prodémocratie par Damas, a fait plus de 380.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Larijani dans une discussion informelle : Les Américains ont commis une erreur stratégique en tuant Soleimani

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants