Dernières Infos

Téhéran dénonce l'expulsion d'un étudiant iranien par les Etats-Unis

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Abbas Moussavi. Photo d'archives Atta Kenare/AFP

L'Iran a condamné samedi le traitement "illégal et inhumain" de ses citoyens par la police aux frontières des Etats-Unis, après que des médias américains ont rapporté l'expulsion d'un étudiant iranien pourtant détenteur d'un visa valide.

"De telles mesures absolument discriminantes fondées sur (...) la nationalité ou la religion vont à l'encontre des lois internationales et des principes des droits humains", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Abbas Moussavi.

Des médias américains ont rapporté lundi qu'un étudiant iranien qui se rendait à l'université de Boston (est) a vu son visa annulé à l'aéroport de la ville et a été expulsé par des responsables de l'immigration.

"Ces personnes ont été interrogées par la police aux frontières de l'Amérique au sujet de leurs opinions politiques et ont été forcées d'ouvrir les comptes de leurs réseaux sociaux", a précisé M. Moussavi, semblant faire référence à d'autres cas.

Les tensions entre Téhéran et Washington ont atteint un pic après la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, tué par une frappe américaine à Bagdad le 3 janvier.

En représailles, l'Iran a tiré des missiles le 8 janvier sur deux bases irakiennes abritant des Américains. 34 soldats américains ont été victimes de commotion cérébrale après l'attaque de la base aérienne d'Aïn al-Assad, a affirmé vendredi le Pentagone.

Selon M. Moussavi, l'expulsion de l'étudiant s'inscrit "dans la droite lignée de la politique de l'administration américaine hostile à l'Iran (...) désormais manifestée en harcelant les Iraniens aux frontières américaines".

Il a mis en garde les Etats-Unis sur des poursuites "à travers les organisations des droits humains", sans donner plus de détails.


L'Iran a condamné samedi le traitement "illégal et inhumain" de ses citoyens par la police aux frontières des Etats-Unis, après que des médias américains ont rapporté l'expulsion d'un étudiant iranien pourtant détenteur d'un visa valide.

"De telles mesures absolument discriminantes fondées sur (...) la nationalité ou la religion vont à l'encontre des lois internationales et...