X

Dernières Infos

Affrontements de mercredi près du Parlement : 86 blessés selon la CRL

Liban
OLJ
23/01/2020

La Croix-rouge libanaise a annoncé jeudi que 86 personnes ont été blessées la veille, lors de nouvelles manifestations violentes dans le périmètre du Parlement à Beyrouth, après la formation du gouvernement de Hassane Diab, largement conspué dans la rue.

"Treize équipes de la Croix-Rouge ont répondu présent lors des manifestations dans le centre-ville de Beyrouth, mercredi. Quatorze personnes ont été hospitalisées, et 72 autres ont été traitées sur place", indique la CRL sur Twitter.

De nouvelles violences ont éclaté hier en fin d’après-midi entre manifestants en colère et forces de l’ordre à l’entrée du Parlement au niveau de la rue Weygand à Beyrouth, au lendemain de la formation du gouvernement de Hassane Diab qui avait tenu plus tôt dans la journée son premier Conseil des ministres.

Le gouvernement Diab, dont la formation officielle a été annoncée mardi peu avant 22h, succède au cabinet Hariri, qui a démissionné le 29 octobre sous la pression de la rue qui se révolte depuis le 17 octobre.

A l'issue de la première réunion de son gouvernement, le nouveau Premier ministre a averti que le Liban faisait face à une "catastrophe" économique, soulignant les "défis immenses" qui attendent son équipe.

Depuis samedi, des centaines de personnes, manifestants et forces de l'ordre ont été blessés dans des affrontements lors de rassemblements à proximité du Parlement et dans d'autres quartiers de la capitale.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants