Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Après des troubles nocturnes, nouveau sit-in des habitants de Beddaoui

Photo Ornella Antar

Les habitants de Beddaoui (Liban-Nord) ont coupé vendredi matin la route principale de la localité afin de protester contre l'arrestation pendant la nuit de plusieurs manifestants impliqués dans des affrontements avec les forces armées, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Les protestataires ont coupé la route dans les deux sens de la circulation au moyen de pneus enflammés et de blocs de béton. Ils ont affirmé qu'ils ne la rouvriraient qu'à la libération des personnes actuellement en garde à vue. 


Lors d'affrontements nocturnes, les jeunes de la localité ont lancé des pierres et des cocktails molotov en direction de l'armée. Des informations circulant sur différents réseaux de révolutionnaires au Liban-Nord précisent que l'intervention de l'armée a été "musclée", soulignant que des manifestants de plusieurs régions du Nord se sont joints aux contestataires de Beddaoui. Les violences se sont alors poursuivies jusqu'à près de 5h du matin, selon ces sources. Selon l'Ani, deux voitures garées en bord de route de la localité ont brûlé lors de ces violences. Les troubles avaient commencé avec une première série d'arrestations de manifestants qui avaient organisé un sit-in et bloqué le principal axe routier de Beddaoui. 

Selon les services d'Urgence et de secours de l'Association médicale islamique, 53 personnes, dont 23 militaires, ont été blessées lors de ces affrontements. Trois d'entre eux ont dû être hospitalisés tandis que les autres ont été traités directement sur place.

En signe de solidarité avec les habitants de Beddaoui, des protestataires ont fermé plusieurs routes dans d'autres régions du Liban, et notamment la voie du "Ring" entourant le centre-ville de Beyrouth, et plusieurs axes de la Békaa.

Depuis le 17 octobre, les contestataires libanais sont mobilisés pour réclamer la chute de toute la classe dirigeante, accusée de corruption et d'incompétence. 


Les habitants de Beddaoui (Liban-Nord) ont coupé vendredi matin la route principale de la localité afin de protester contre l'arrestation pendant la nuit de plusieurs manifestants impliqués dans des affrontements avec les forces armées, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). Les protestataires ont coupé la route dans les deux sens de la circulation au moyen de...