X

Moyen Orient et Monde

Abdallah Chatila en Israël pour remettre le chapeau d’Hitler

Antisémitisme
OLJ
09/12/2019

Un homme d’affaires libano-suisse a confirmé hier en Israël avoir acheté des objets ayant appartenu à Adolf Hitler pour les remettre à des organisations juives afin de lutter contre la montée du racisme et de l’antisémitisme en Europe. Lors d’une vente aux enchères le 20 novembre à Munich, Abdallah Chatila a déboursé environ 600 000 euros (660 000 dollars) pour acquérir huit objets, dont un haut-de-forme porté par Hitler. La vente aux enchères avait suscité un tollé en Allemagne, notamment dans la communauté juive. Mais pour le président de l’Association juive européenne, le rabbin Menachem Margolin, le geste de M. Chatila reste un message fort contre le racisme et la xénophobie. D’autant plus qu’il émane d’une personne non juive et d’origine libanaise. S’il avait d’abord envisagé de les brûler, M. Chatila a finalement décidé de les remettre au Keren Hayessod, un organisme de collecte de fonds israélien, qui a proposé de les confier à Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem. Ce fut une décision « très facile » à prendre, a confié M. Chatila lors d’une conférence de presse à Jérusalem. Craignant que ces objets ne « tombent entre de mauvaises mains », « j’ai considéré que je n’avais d’autre choix que d’aider la cause », a t-il précisé. Selon lui, « ce qui s’est passé ces cinq dernières années en Europe nous a prouvé que l’antisémitisme, le populisme, le racisme sont de plus en plus forts, et nous sommes ici pour les combattre et montrer aux gens que nous n’avons pas peur ». Ces objets pourraient selon lui être utilisés par des groupes néonazis ou des personnes voulant attiser l’antisémitisme et le racisme en Europe. Hier, M. Chatila a visité Yad Vashem et rencontré le président israélien Reuven Rivlin. Né en 1974 à Beyrouth dans une famille de joailliers chrétiens, M. Chatila a fait fortune dans les diamants et l’immobilier à Genève. Il est l’une des 300 plus grandes fortunes de Suisse et soutient notamment l’aide aux réfugiés syriens et libanais.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants