X

Dernières Infos

Kanaan : Premier forage offshore repoussé à février 2020

Liban
OLJ
05/12/2019

Le président de la commission parlementaire des Finances et du Budget, Ibrahim Kanaan, a affirmé jeudi que le premier forage pour l'exploration des ressources en hydrocarbures offshore aura lieu en février 2020. M. Kanaan a fait une déclaration en ce sens à l'issue d'une réunion à laquelle a notamment assisté la ministre sortante de l'Energie, Nada Boustani.

"Le premier puits d'hydrocarbures offshore sera creusé en février 2020 selon la ministre de l'Energie", a annoncé M. Kanaan, à l'issue de la réunion de la commission qui planche depuis plusieurs jours sur le projet de budget de 2020 préparé par le gouvernement sortant de Saad Hariri.

Cette annonce intervient alors que le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, avait toutefois affirmé dans une interview diffusée le 12 novembre sur la chaîne panarabe al-Arabiya que le forage du premier puits d’hydrocarbures au large des côtes libanaises, dans le bloc 4, débutera "entre décembre et janvier, quelles que soient les circonstances".
Les travaux de forage doivent durer environ 55 jours. Le forage du puits devrait permettre de confirmer le potentiel du pays en matière d’hydrocarbures, même si un premier puits ne signifie pas forcément une première découverte. Le forage d’un second puits, dans le bloc 9, est prévu pour 2020.

La commission a également abordé le dossier d'Electricité du Liban. "Nous avons demandé pourquoi les crédits alloués à Electricité du Liban sont passés de 1 700 à 1 500 milliards de livres. Mme Boustani nous a expliqué que son ministère a identifié 33 000 infractions et qu'une partie du plan élaboré pour le secteur de l'électricité a été appliqué, ce qui a eu pour effet d'améliorer la situation", a affirmé M. Kanaan.

Il a par ailleurs expliqué que la commission n'a pas encore approuvé les budgets du ministère de l'Energie et celui de la Santé, en attendant d'obtenir tous les détails sur les projets d'investissements de ces ministères.

En outre, M. Kanaan a une nouvelle fois abordé la décision de la commission de suspendre un crédit de 100 milliards pour Ogero, la compagnie qui gère le réseau télécom libanais. "Le projet d'installation de la fibre optique n'a été appliqué qu'à hauteur de 6%. Nous ne pouvons pas continuer à financer ce projet sans avoir obtenu tous les détails afin de prendre la décision nécessaire", a affirmé le député.

Le Conseil des ministres a adopté dans la précipitation, le 21 octobre, le projet de budget de 2020 dans les jours qui ont suivi le début de la révolte populaire déclenchée le 17 octobre, alors que la situation économique et financière du pays s’est considérablement dégradée cette année. Le texte, qui table sur un déficit public à 0,63 % du PIB, tranche radicalement avec la première version de l’avant-projet sur laquelle les ministres avaient commencé à plancher quelques semaines plus tôt et qui misait plutôt sur un ratio de 7,38 %.

Mardi, M. Kanaan avait affirmé que la commission pourrait remettre son rapport final au président du Parlement la semaine prochaine. La commission a déjà approuvé les budgets de plusieurs ministères.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants