Économie

Les importateurs de matériel dentaire montent eux aussi au créneau

Crise du dollar
OLJ
20/11/2019

Le syndicat des dentistes et celui des importateurs de matériel dentaire ont appelé hier dans un communiqué les autorités à convaincre les banques de rétablir les facilités accordées aux fournisseurs de ce type de matériel, afin qu’ils puissent continuer d’approvisionner le marché local.

La demande rédigée à l’attention du ministre sortant de la Santé, Jamil Jabak, du gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, et du président de l’Association des banques, Salim Sfeir, demande notamment que les banques leur facilitent les transferts de devises à l’étranger. Il s’agit de la troisième filière investie dans les domaines pharmaceutique et médical à lancer cet appel depuis la fin de l’été après les importateurs de médicaments et ceux de matériel médical.

Tout comme la majorité des importateurs du pays, elles subissent les conséquences de la baisse de la quantité de dollars sur le marché pilotée par la BDL depuis la fin de l’été pour des raisons liées à la précarité de la stabilité financière du pays. Cette situation a en outre provoqué une hausse du prix du billet vert chez les changeurs, qui se négocie à environ 1 800/1 900 livres en ce début de semaine alors que le taux fixé par la BDL depuis 1997 est de 1 507,5 livres pour un dollar. Cette situation a provoqué un surcoût pour l’ensemble des acteurs concernés. Début octobre, la Banque du Liban a tenté d’apporter une réponse définitive à cette crise en publiant une circulaire (n° 530) avec l’ambition de régler la question de l’approvisionnement en dollars pour trois secteurs stratégiques – carburant, blé et médicaments. Mais ce texte, très contraignant, n’a pas été accepté par les minotiers et les importateurs de médicaments, et n’a pas réglé toutes les difficultés dans le secteur du carburant.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : divergences minimes dans un grand dialogue de sourds

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants