Crise du dollar

Les importateurs de matériel dentaire montent eux aussi au créneau

Le syndicat des dentistes et celui des importateurs de matériel dentaire ont appelé hier dans un communiqué les autorités à convaincre les banques de rétablir les facilités accordées aux fournisseurs de ce type de matériel, afin qu’ils puissent continuer d’approvisionner le marché local.

La demande rédigée à l’attention du ministre sortant de la Santé, Jamil Jabak, du gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, et du président de l’Association des banques, Salim Sfeir, demande notamment que les banques leur facilitent les transferts de devises à l’étranger. Il s’agit de la troisième filière investie dans les domaines pharmaceutique et médical à lancer cet appel depuis la fin de l’été après les importateurs de médicaments et ceux de matériel médical.

Tout comme la majorité des importateurs du pays, elles subissent les conséquences de la baisse de la quantité de dollars sur le marché pilotée par la BDL depuis la fin de l’été pour des raisons liées à la précarité de la stabilité financière du pays. Cette situation a en outre provoqué une hausse du prix du billet vert chez les changeurs, qui se négocie à environ 1 800/1 900 livres en ce début de semaine alors que le taux fixé par la BDL depuis 1997 est de 1 507,5 livres pour un dollar. Cette situation a provoqué un surcoût pour l’ensemble des acteurs concernés. Début octobre, la Banque du Liban a tenté d’apporter une réponse définitive à cette crise en publiant une circulaire (n° 530) avec l’ambition de régler la question de l’approvisionnement en dollars pour trois secteurs stratégiques – carburant, blé et médicaments. Mais ce texte, très contraignant, n’a pas été accepté par les minotiers et les importateurs de médicaments, et n’a pas réglé toutes les difficultés dans le secteur du carburant.



Le syndicat des dentistes et celui des importateurs de matériel dentaire ont appelé hier dans un communiqué les autorités à convaincre les banques de rétablir les facilités accordées aux fournisseurs de ce type de matériel, afin qu’ils puissent continuer d’approvisionner le marché local.

La demande rédigée à l’attention du ministre sortant de la Santé, Jamil Jabak,...

commentaires (0)

Commentaires (0)