Basket-ball / NBA

Les Philadelphia 76ers chutent encore

Les Bucks dominent les Clippers, les Warriors en perdition.

Les Houston Rockets ont dominé (129-112) des Golden State Warriors en perdition et qui, sans leurs stars – toutes blessées –, vivent un début de saison cauchemardesque (6 défaites en 8 matches). Troy Taormina/USA Today Sports/Reuters

Philadelphia a chuté une deuxième fois de suite mercredi soir en NBA (hier matin au Liban), pendant que Milwaukee et Houston l’ont emporté respectivement face aux LA Clippers et à un Golden State en perdition.

Avec 24 points de Donovan Mitchell, l’Utah Jazz a pris le dessus sur les Sixers (106-104), qui essuient leur seconde défaite consécutive après avoir été la dernière équipe invaincue de début de saison. Philadelphia pouvait pourtant compter sur le retour de Joel Embiid (27 points, 16 rebonds), qui était suspendu deux matches après sa bagarre contre Karl-Anthony Towns. Mais l’équipe a perdu en cours de jeu Ben Simmons, blessé à l’épaule droite, dont l’état de santé devait être réévalué hier, comme l’a annoncé la franchise.

Dans le choc attendu du mercredi soir, les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo sont allés s’imposer sur le parquet des Los Angeles Clippers (124-129), dans un match qui avait cependant perdu de son sel après le forfait de dernière minute de la vedette des Clippers, Kawhi Leonard, meilleur joueur (MVP) des dernières finales. Antetokounmpo, MVP la saison dernière, en a profité pour illuminer la partie de son talent, avec 38 points, 16 rebonds et 9 passes décisives.

Autre favori des phases finales, les Houston Rockets ont dominé des Golden State Warriors en perdition (129-112). James Harden (36 points, 13 passes décisives) et Russell Westbrook (18 points) soignant leurs statistiques et améliorant même légèrement leur efficacité (18 tirs réussis sur 41 à eux deux). Privés de Draymond Green et D’Angelo Russell, blessés, des absences qui se sont ajoutées à celles, plus longues, de Stephen Curry et Klay Thompson, les Warriors sont bien partis pour vivre une saison cauchemardesque (6 défaites en 8 matches), après avoir régné sur la NBA ces cinq dernières saisons (3 victoires, dont 5 finales).

Le champion sortant Toronto a remporté, lui, un 5e succès (5 v-2 d), le 4e à domicile, en dominant Sacramento (125-120). Le collectif des Raptors, avec les 23 points et 13 rebonds de Pascal Siakam et les 24 points de Kyle Lowry, a eu raison d’un Harrison Barnes (26 points) trop esseulé chez les Kings. L’Orlando Magic a été défait (106-107) par les Dallas Mavericks de Luka Doncic, qui est toujours très en vue en ce début de saison (27 points, 7 passes décisives et 7 rebonds). Les New York Knicks ont, eux, essuyé leur 7e défaite en 8 matches, cette fois sur le parquet des Detroit Pistons (122-102). Les Chicago Bulls se sont imposé à Atlanta (113-93). Enfin, victoires à domicile pour les Memphis Grizzlies devant les Minnesota Timberwolves (137-121) et les Indiana Pacers face aux Washington Wizards (121-106).

Source : AFP


Philadelphia a chuté une deuxième fois de suite mercredi soir en NBA (hier matin au Liban), pendant que Milwaukee et Houston l’ont emporté respectivement face aux LA Clippers et à un Golden State en perdition.

Avec 24 points de Donovan Mitchell, l’Utah Jazz a pris le dessus sur les Sixers (106-104), qui essuient leur seconde défaite consécutive après avoir été la dernière...

commentaires (0)

Commentaires (0)