Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Arrêt sur image

« Ne faites pas l’idiot ! » : l’incroyable lettre de Trump à Erdogan

« Ne jouez pas au dur ! Ne faites pas l’idiot ! » : ce langage fort peu diplomatique est celui employé dans une lettre adressée par le président américain Donald Trump à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. « Trouvons un bon accord », suggère M. Trump dans cette missive de quatre paragraphes dévoilée mercredi, mais datée du 9 octobre, dont l’authenticité a été confirmée. Elle a donc été adressée au président turc le jour où il a lancé ses troupes à l’assaut des Kurdes dans le nord de la Syrie. « Vous ne souhaitez pas être responsable du massacre de milliers de personnes, et je ne veux pas être responsable de la destruction de l’économie turque – ce que je ferai (si nécessaire) », écrit le président américain. « L’histoire vous jugera d’un œil favorable si vous agissez de façon juste et humaine. Elle vous considérera à jamais comme le diable si les choses se passent mal », met en garde M. Trump sans autre précision. « Ne jouez pas au dur ! Ne faites pas l’idiot ! conclut le locataire de la Maison-Blanche. Je vous téléphonerai plus tard. »

Donald Trump a publié cette lettre pour renforcer l’idée selon laquelle il n’a pas donné le feu vert à la Turquie pour lancer une offensive en Syrie. De nombreux parlementaires américains ont vivement critiqué sa décision de retirer les troupes américaines de la zone de conflit.

Sources : agences


« Ne jouez pas au dur ! Ne faites pas l’idiot ! » : ce langage fort peu diplomatique est celui employé dans une lettre adressée par le président américain Donald Trump à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. « Trouvons un bon accord », suggère M. Trump dans cette missive de quatre paragraphes dévoilée mercredi, mais datée du 9 octobre, dont...

commentaires (2)

UNE APOSTROPHE TRES JUSTE. LA MENACE DE SANCTIONS POUR FAIRE SAUTER L,ECONOMIE TURQUE A RAMENE L,APPRENTI MINI SULTAN OTTOMAN ERDO A LA RAISON.

SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

11 h 27, le 18 octobre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • UNE APOSTROPHE TRES JUSTE. LA MENACE DE SANCTIONS POUR FAIRE SAUTER L,ECONOMIE TURQUE A RAMENE L,APPRENTI MINI SULTAN OTTOMAN ERDO A LA RAISON.

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    11 h 27, le 18 octobre 2019

  • Les déboires de Trump se suivent et ne se ressemblent pas. Comme la triste saga de la famille britannique qui a perdu leur fils dans un accident de la voiture, et qu’un ""officiel de la maison Blanche"" au tél, n’est autre que Trump lui-même pour proposer un ""hug and make up""... Et c’est ainsi qu’au sommet de la première puissance mondiale qu’on règle les problèmes... ""Stupéfiant"" comme disait l'autre...

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    03 h 29, le 18 octobre 2019

Retour en haut