X

Dernières Infos

Forages "illégaux" turcs : la France va envoyer une frégate dans les eaux chypriotes

AFP
12/10/2019

La France a confirmé samedi la tenue d'exercices par une frégate dans les eaux chypriotes, à la suite de l'envoi par la Turquie d'un navire de forage dans ce secteur, riche en gisements gaziers.

La veille, le ministre grec de la Défense Nikos Panagiotopoulos avait affirmé sur la chaîne Skai TV avoir demandé aux Français "s'ils allaient riposter (à la provocation turque) par une quelconque présence militaire dans la zone et ils m'ont répondu qu'ils envoyaient une frégate".

Un porte-parole de l'état-major français a confirmé à l'AFP que la frégate Auvergne avait fait escale dans le port de Larnaca le 10 octobre et que la frégate Lafayette devait "effectuer des exercices avec la marine chypriote le dimanche 13 octobre".

Un peu plus tôt samedi, la ministre française des Armées Florence Parly avait affirmé dans un tweet que "des exercices navals franco-chypriotes se déroulent actuellement dans les eaux chypriotes".

"Nous souhaitons permettre à Chypre, pays membre de l'UE, de pouvoir assurer ses responsabilités dans ses eaux de souveraineté", avait ajouté la ministre.

L'Union européenne a à plusieurs reprises dénoncé les activités illégales de la Turquie dans les eaux territoriales chypriotes mais Ankara a récemment envoyé le navire de forage Yavuz dans le bloc 7 de Zone économique exclusive (ZEE) chypriote.

Or les licences d'exploitation de cette zone ont été attribuées aux géants énergétiques français et italien, Total et Eni, en septembre dernier.

Le ministre grec a ajouté qu'il "pensait que les Italiens enverraient quelque chose également" pour protéger la zone.

La découverte ces dernières années de gigantesques gisements gaziers en Méditerranée orientale a aiguisé l'appétit d'Ankara et de Nicosie, déclenchant un conflit entre ces deux pays.

Ankara, qui a déjà envoyé plusieurs navires de forage protégés selon elle par l'armée, estime que les ressources devraient être équitablement divisées entre les deux pays.

Chypre rejette catégoriquement cette hypothèse, la jugeant "inacceptable".

L'île de Chypre est divisée en deux depuis l'invasion du tiers nord de l'île par l'armée turque en 1974 après un coup d'Etat fomenté par la junte des colonels alors en Grèce et visant à rattacher l'île à la Grèce.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants