Monde académique

Inauguration d’un laboratoire informatique ultraperformant à l’ESIB

Regroupés autour du recteur Salim Daccache, Walid Khoury et Carmel Ghafari Wakim (droite), ainsi que le Pr Fadi Geara. Photo Michel Sayegh

L’École supérieure d’ingénieurs de Beyrouth (ESIB) de Mar Roukoz vient de se doter d’un laboratoire informatique ultraperformant, grâce à un généreux don privé. Installé dans une salle moderne et confortable, le laboratoire « HPC-AI LAB » est constitué de dix ordinateurs et deux serveurs de pointe. La capacité de calcul singulière de ce dispositif peut être utilisée pour la recherche en intelligence artificielle, l’analyse des données, la cybersécurité et l’apprentissage automatique, l’analyse rapide de l’imagerie médicale, l’enseignement de la science des données, des mégadonnées, de l’architecture et pour les projets de fin d’études.

Le nouveau laboratoire a été inauguré le 11 septembre, au cours d’une séance marquée par l’émotion, en présence du donateur, Walid Khoury, un ancien du collège Notre-Dame de Jamhour, du Pr Salim Daccache s.j., recteur de l’USJ, ainsi que de Fadi Geara, vice-recteur à l’administration, Wassim Raphael, doyen de la faculté d’ingénierie, Richard Maroun, doyen de la faculté des sciences, Carmel Ghafari Wakim, secrétaire générale de la Fondation USJ, et d’une foule de directeurs, professeurs et étudiants du campus des sciences et technologies.

« Trois raisons m’ont amené à faire cette donation, a témoigné Walid Khoury, au cours de la séance : la première, ce sont les étudiants. Il est important de leur donner des outils qui leur permettent de continuer à bien maîtriser les nouvelles technologies. La deuxième est l’ESIB, qui doit rester à la pointe de la technologie et un centre d’excellence. La troisième est le Liban. »

Et s’adressant aux étudiants présents, M. Khoury a lancé: « Vous êtes l’avenir de ce pays, osez donc rêver ! Qui sait ? Peut-être qu’un jour une application mise au point ici aura un tel succès qu’elle conduira à d’autres innovations et déclenchera un processus de renaissance économique. »

« Cette donation nous permettra de renforcer notre action auprès des étudiants en cycle ingénieurs, en master, en doctorat et en formation continue, et permettra de faire des avancées importantes en recherche », a confirmé de son côté le recteur Salim Daccache.

Pour le Pr Fadi Geara, « le laboratoire sera au service non seulement de l’ESIB, mais de l’ensemble de l’USJ, de sorte que tout étudiant ayant besoin de calculs rapides et puissants pourra bénéficier des seules machines au Liban qui peuvent les effectuer de façon absolument fiable ».

M. Geara a par ailleurs remercié Carmel Ghafari Wakim pour son travail inlassable au sein de la Fondation USJ, grâce auquel des donations comme celle de Walid Khoury sont rendues possibles. C’est avec une pointe d’émotion dans la voix que cette dernière a témoigné de la fidélité de M. Khoury aux principes d’excellence hérités d’éducateurs comme feu le père Jean Dalmais, « auquel il a démontré son attachement jusqu’au bout ».


L’École supérieure d’ingénieurs de Beyrouth (ESIB) de Mar Roukoz vient de se doter d’un laboratoire informatique ultraperformant, grâce à un généreux don privé. Installé dans une salle moderne et confortable, le laboratoire « HPC-AI LAB » est constitué de dix ordinateurs et deux serveurs de pointe. La capacité de calcul singulière de ce dispositif peut être...