Sport

Réforme de la C1 : l’ECA se donne du temps

OLJ
12/09/2019 | 00h00

La Ligue des champions (C1) doit être réformée, mais cela peut attendre : voilà résumée la position de l’Association européenne des clubs (ECA) de football, qui milite pour toujours plus de matches et n’a pas officiellement abandonné l’idée d’une ligue semi-fermée. « Nous savons que nous devons trouver une solution d’ici à 2022 » (deux ans avant la fin de la forme actuelle), a déclaré Andrea Agnelli, président de la Juventus et réélu à la tête de l’ECA, structure qui a succédé au G14 et qui défend les intérêts des grands clubs. « Nous n’avons aucun pouvoir. Formellement, c’est le comité exécutif de l’UEFA qui proposera et décidera », a ajouté Andrea Agnelli. Rien n’a donc été décidé.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.