Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Le Trésor US sanctionne l'EI, le Hamas et les gardiens de la gévolution

Le siège du département US du Trésor, en 2018. Photo d'archives AFP

A la veille du 18e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont annoncé mardi des sanctions financières contre "un vaste ensemble de terroristes et de leurs soutiens".

Quinze dirigeants, individus et entités affiliés au Hamas, à El-Qaëda, à l'Etat islamique et aux gardiens de la révolution iraniens sont visés par ces sanctions, a précisé le département du Trésor dans un communiqué. Parmi eux figurent Zaher Jabarine, responsable financier du Hamas basé en Turquie, Mohammad Said Izadi, chef du bureau palestinien au Liban de la force Al Qods, l'unité d'élite des gardiens de la révolution.

On trouve également sur la liste un membre d'El-Qaëda basé au Brésil, un ressortissant des Maldives qui recrute pour la branche afghane de l'Etat islamique, ainsi que plusieurs bureaux de change et une société de joaillerie installée dans le sud de la Turquie.

Tout ressortissant américain a interdiction d'effectuer des transactions avec les personnes ou entités figurant sur cette liste, dont les éventuels avoirs aux Etats-Unis sont également gelés.


A la veille du 18e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont annoncé mardi des sanctions financières contre "un vaste ensemble de terroristes et de leurs soutiens". Quinze dirigeants, individus et entités affiliés au Hamas, à El-Qaëda, à l'Etat islamique et aux gardiens de la révolution iraniens sont visés par ces sanctions, a précisé le département...