Liban

Un médecin libanais poignardé dans son appartement à Paris


La police française enquête sur la mort d'un médecin d'origine libanaise, retrouvé poignardé dans son appartement à Paris, fin août 2019. Photo d'illustration AFP

Un médecin d'origine libanaise, habitant à Paris, a été retrouvé poignardé à mort dans son appartement, rapporte la presse française. 

C'est un proche de la victime, Mohammad Kahil, un médecin d'une cinquantaine d'années, qui a trouvé la dépouille, samedi. La victime n'avait plus plus donné de nouvelles à sa famille depuis jeudi dernier. Le cadavre de M. Kahil portait une trace de coup de couteau à la poitrine ainsi que plusieurs marques de lacération, selon les quotidiens français, qui précisent qu'il n'y avait aucune trace de cambriolage dans l'appartement et que la police n'a pas retrouvé le couteau avec lequel la victime a été poignardée. 

La presse française, notamment Le Dauphiné et Le Parisien, rapportent que l'hypothèse de l'homicide volontaire est privilégiée par la police, bien que les enquêteurs "n'écartent aucune piste y compris le suicide". Une autopsie devait être pratiquée lundi, ajoutent les quotidiens.

Selon la chaîne d'informations locales libanaise LBC, Mohammad Kahil est originaire de Baddaoui (Tripoli, Liban-Nord) et a émigré en France lors de la guerre civile (1975-1990). 



Un médecin d'origine libanaise, habitant à Paris, a été retrouvé poignardé à mort dans son appartement, rapporte la presse française. 

C'est un proche de la victime, Mohammad Kahil, un médecin d'une cinquantaine d'années, qui a trouvé la dépouille, samedi. La victime n'avait plus plus donné de nouvelles à sa famille depuis jeudi dernier. Le cadavre de M. Kahil...