X

Dernières Infos

Les frappes israéliennes en Irak, une "déclaration de guerre", selon une coalition chiite


OLJ/Agences
26/08/2019

Un puissant bloc chiite au Parlement irakien, la coalition du Fateh, a qualifié lundi les frappes israéliennes en Irak de "déclaration de guerre" et appelé au retrait des troupes américaines du territoire irakien, rapporte l'agence de presse AP.

"Tout en nous réservant le droit de réagir à ces attaques sionistes, nous tenons la coalition internationale, en particulier les États-Unis, entièrement responsable de cette agression que nous considérons comme une déclaration de guerre à l'Irak et à son peuple", indique le communiqué de la coalition du Fateh, branche politique représentant le gros des forces de la Mobilisation populaire (Hachd al-Chaabi).

Ce communiqué intervient au lendemain d'une attaque de drone, imputée à Israël, et qui a tué un combattant du Hachd al-Chaabi, une puissante force paramilitaire. "Ces frappes ne nous briseront pas, elles nous rendront plus forts", a déclaré le lieutenant général, Hussein Abed Muttar à AP lors des funérailles du combattant.

"Des centaines de personnes ont assisté (...) au cortège funèbre ce (lundi) matin de Kazem Mohsen, le responsable de la logistique de la brigade 45 du Hachd al-Chaabi, tué par une attaque de drone israélienne à Al-Qaïm alors qu'il était en service", a ensuite rapporté la force dans un communiqué.
"Une enquête est en cours pour déterminer ce qu'il s'est passé lors de cette frappe", a de son côté déclaré à l'AFP le porte-parole du Commandement militaire Irakien, Yahya Rassoul.

Le Hachd al-Chaabi a aidé les forces gouvernementales Irakiennes à vaincre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en 2017.  L'alliance est constituée de groupes armés favorables à l'Iran et opposés à la présence des forces américaines, déployées en Irak dans le cadre de la coalition internationale sous commandement américain, qui a aussi contribué à la lutte contre l'EI.

En juillet, des explosions avaient touché quatre bases du Hachd al-Chaabi. Selon le New York Times, Israël a mené au moins une frappe contre un dépôt d'armes en Irak. Un haut responsable du renseignement au Moyen-Orient a déclaré qu'Israël avait bombardé une base située au nord de Bagdad en juillet, tandis que deux responsables américains ont indiqué que l'Etat hébreu avait effectué plusieurs frappes en Irak ces derniers jours, avait rapporté le quotidien américain jeudi.




À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les dessous de la parenthèse Mohammad Safadi

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants