Rechercher
Rechercher

Journée mondiale

Trafic d’êtres humains : le Liban invité à élaborer une stratégie nationale

Le ministre de la Justice, Albert Serhane. Photo ANI

L’Organisation internationale pour les migrations et l’organisation Justice sans frontières ont lancé hier la campagne « Ensemble contre la traite d’êtres humains ». L’événement s’est déroulé au Cinema City, dans les souks de Beyrouth, à l’occasion de la Journée internationale contre le trafic d’êtres humains, en présence du ministre de la Justice, Albert Serhane, et des députés Inaya Ezzeddine, Rola Tabch Jaroudi, Michel Moussa, Élias Hankache et Salim Khoury. Selon la définition de l’OIM, « le trafic d’êtres humains est un crime qui a pour but d’exploiter l’être humain. Il peut prendre la forme d’exploitation sexuelle, de travail forcé, de trafic d’organes, de mendicité. Il nécessite que des efforts soient déployés pour porter assistance aux victimes ». C’est ce qu’a expliqué le représentant de l’organisation onusienne au Liban, Fawzi Zaid, précisant que l’OIM œuvre avec le concours d’experts et d’organisations internationales à améliorer le cadre de protection des victimes. C’est dans ce cadre que le pays du Cèdre est invité à élaborer une stratégie nationale visant à empêcher la traite d’êtres humains et à adopter un système permettant d’identifier et de protéger les victimes. Il est aussi invité à adopter des lois contre le mariage de mineures, à trouver des solutions au problème des apatrides, à identifier la violence sexuelle, comme l’a indiqué Justice sans frontières… Recommandations à l’issue desquelles le ministre de la Justice, Albert Serhane, a reconnu la nécessité d’amender la loi 164/2011 sur la lutte contre la traite d’êtres humains, car « cette loi ignore les victimes de trafic humain mais se contente de définir le crime et d’appliquer des sanctions renforcées ».


L’Organisation internationale pour les migrations et l’organisation Justice sans frontières ont lancé hier la campagne « Ensemble contre la traite d’êtres humains ». L’événement s’est déroulé au Cinema City, dans les souks de Beyrouth, à l’occasion de la Journée internationale contre le trafic d’êtres humains, en présence du ministre de la Justice, Albert...

commentaires (0)

Commentaires (0)