X

Dernières Infos

Carrières : le Hezbollah présente une proposition de loi

Liban
OLJ
25/06/2019

Le député du Hezbollah Ali Fayad a présenté mardi une proposition de loi pour réguler le secteur des carrières sur le territoire libanais, caractérisé par de nombreuses exploitations illégales et un manque de respect de l'environnement. 

Ce texte appelle notamment à l'arrêt immédiat des exploitations illégales, a précisé M. Fayad lors d'une conférence de presse au Parlement. Il a également requis un amendement de la loi 8803 / 2002, qui régule le secteur, avec entre autres une modification de la carte des régions où peuvent être exploitées les carrières, prenant notamment en considération une zone de 250 mètres entourant chaque exploitation. Le texte de loi propose également l'importation de sable et de graviers vers le Liban, avec des exemptions de taxes d'importation. Enfin, le député appelle le gouvernement à sévir plus sévèrement en cas d'infractions environnementales. 

En plus de leur impact écologique, les carrières illégales ont profité depuis des décennies de ce qu’on appelle des "délais administratifs" qui leur permettaient de poursuivre leur activité durant une certaine période, malgré l’absence de permis… avant une nouvelle brève interruption puis de nouveaux délais. Mais le ministre de l'Environnement, Fady Jreissati, a affirmé à plusieurs reprises depuis son entrée en fonction, que les exploitations illégales ne bénéficieraient plus d'aucune protection politique. 


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Salam, Mikati et Siniora en Arabie : un rééquilibrage face à l’influence iranienne grandissante

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants