Liban

Atallah expose à Raï le plan de clôture du dossier des déplacés

Le ministre des Déplacés s’entretenant avec Mgr Raï. Photo ANI

Le ministère des Déplacés devrait être supprimé dans trois ans, conformément à l’engagement pris dans ce sens par le gouvernement, dans sa déclaration ministérielle. Entre-temps, des dossiers encore en suspens devraient être progressivement clôturés, conformément à un plan établi par le nouveau ministre, Ghassan Atallah, qui effectue une tournée auprès des responsables politiques et religieux pour le leur présenter.

Hier, M. Atallah s’est rendu à Bkerké pour présenter son plan au patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, et « recueillir ses conseils et ses observations », a-t-il expliqué à la presse. Il a affirmé avoir exposé en détail au chef de l’Église maronite les priorités fixées ainsi que les critères qui ont été définis « pour éviter toute sélectivité dans le traitement des dossiers en suspens ».

Le budget pour la clôture de l’ensemble des dossiers liés au déplacement de la population durant la guerre sera étalé sur la période de trois ans, a encore indiqué M. Atallah, compte tenu des difficultés financières de l’État. Le projet de budget actuel prévoit, selon ses explications, un peu moins de 10 % des fonds requis pour la mise en application du plan. « Mais cela reste mieux que zéro somme », a-t-il estimé, avant de préciser que son département a commencé à préparer les listes d’individus qui n’ont pas encore obtenu tous leurs droits. Selon les explications du ministre, le financement sera assuré grâce à des prêts bonifiés des banques, à travers la Banque centrale.


Le ministère des Déplacés devrait être supprimé dans trois ans, conformément à l’engagement pris dans ce sens par le gouvernement, dans sa déclaration ministérielle. Entre-temps, des dossiers encore en suspens devraient être progressivement clôturés, conformément à un plan établi par le nouveau ministre, Ghassan Atallah, qui effectue une tournée auprès des responsables...

commentaires (0)

Commentaires (0)