X

Sport

D’entrée, l’Argentine et Messi sont déjà dans le doute...

Football / Copa America
OLJ
17/06/2019 | 00h00

Lionel Messi « amer » de sa 1re période ratée, Angel Di Maria « passé inaperçu »… L’Argentine navigue en plein doute après sa défaite d’entrée dans la Copa America face à la Colombie (2-0). Les joueurs de l’Albiceleste ont encaissé les deux buts en seconde période, alors que, paradoxalement, ils avaient haussé leur niveau de jeu après 45 premières minutes insipides.

« La 2e période a été digne de l’Argentine », a rassuré le sélectionneur argentin Lionel Scaloni, à l’issue d’un match où les errements collectifs ont été soulignés par des faillites individuelles, à l’instar de Di Maria. « Nous avons fait les ajustements nécessaires et nous avions la possession du ballon, mais la Colombie, qui est une bonne équipe, nous a surpris en contre au moment où on jouait le mieux », a-t-il ajouté. Rien de catastrophique pour le technicien, qui affirme que « le plus important est de garder les bons résultats et de corriger les erreurs commises ».

Sauf qu’à cette défaite d’entrée dans une compétition qui échappe à l’Argentine depuis 26 ans, s’agrègent plusieurs statistiques qui en disent long sur le moral des troupes : les Cafeteros ont ainsi battu l’Albiceleste pour la première fois en Copa America depuis 20 ans. Et l’Argentine n’avait pas perdu son premier match dans cette compétition depuis 40 ans.

Équipe en formation

« Nous sommes amers », a commenté la superstar Messi, qui a tout gagné avec son club de Barcelone, mais qui bute inlassablement sur un plafond de verre en sélection, à l’image des deux dernières finales de la Copa America (2015 et 2016) perdues aux tirs au but contre le Chili. Sans oublier la défaite en 8es de finale du Mondial 2018 face à la France. « Nous ne voulions évidemment pas commencer comme ça, mais il est maintenant temps de relever la tête et de continuer, a affirmé le quintuple Ballon d’or. Je pense que ce groupe est prêt à relever ce défi. »

Des propos volontaristes appuyés par ceux de son coéquipier en sélection Leandro Paredes, joueur du Paris SG, qui a insisté sur la « bonne » seconde période des siens, « une équipe en pleine croissance » qui doit toutefois « s’améliorer ».

La presse argentine, elle, a ressassé la 1re période ratée : « Erreurs grossières. Regards perdus. L’équipe de Lionel Scaloni était dans la plus pure perplexité au départ », a ainsi relevé le journal Clarin. Ce dernier en a profité pour commenter les mauvaises performances individuelles, avec en tête celle d’un autre joueur du PSG, Angel Di Maria, qui « n’a pas attaqué », n’a « pas été productif » et est « passé inaperçu ». Pour autant, a commenté dans la presse Coco Basile, le dernier sélectionneur argentin à avoir remporté un titre (la Copa America 1993), « ce n’est pas le moment d’émettre des jugements hâtifs ». « On peut voir que l’Argentine est une équipe en formation. Nous devons attendre un peu plus longtemps. On voit qu’il manque du temps de travail, parce qu’il n’y avait ni agressivité ni intensité dans la pression », a-t-il poursuivi, insistant sur le fait qu’il « reste du temps pour corriger certains aspects » avant le prochain match.

Du temps, oui, mais peu : les Argentins joueront leur second match, contre le Paraguay à Belo Horizonte, mercredi.

Source: AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants