X

Sport

Le Japon rate son entrée en lice

Football / Mondial féminin
OLJ
12/06/2019 | 00h00

Le Japon, tenu en échec par l’Argentine (0-0), a manqué son entrée dans le Mondial féminin de football et l’occasion de rejoindre l’Angleterre en tête du groupe D. Les Japonaises, titrées en 2011 et finalistes en 2015, ont buté à Paris sur une sélection argentine très regroupée en défense. L’Albiceleste obtient, elle, le premier point de son histoire en Coupe du monde. Une performance pour une nation classée seulement 37e à la FIFA. L’Angleterre, victorieuse du « derby » face à l’Écosse (2-1), devance donc l’Argentine et le Japon. Les Écossaises ferment la marche.

De leur côté, pour leur entrée en lice, le Canada et les Pays-Bas ont pris la tête du groupe E ex aequo, après leur court succès (1-0) face au Cameroun et à la Nouvelle-Zélande respectivement. Les Canadiennes se sont imposées contre les Lionnes indomptables grâce à un but de la tête de Kadeisha Buchanan (45e minute), la jeune défenseure de Lyon. Les Néerlandaises, elles, ont été victorieuses in extremis : les championnes d’Europe 2017 ont arraché leur succès dans le temps additionnel grâce à un but de Jill Roord (90e+2). Les Pays-Bas sont les favoris du groupe et l’un des outsiders de la compétition, comme le Canada.

Hier tard dans la nuit, dans le groupe F, l’entrée en lice des Américaines – déjà sacrées à trois reprises et tenantes du titre – contre les modestes Thaïlandaises devait être la grande attraction de la soirée. Tous les yeux étaient ainsi tournés vers Reims pour le premier match des grands favoris du tournoi : les États-Unis qui veulent imiter l’Allemagne, seule équipe à avoir conservé son titre dans l’histoire de la Coupe du monde féminine de football (2003 et 2007). Dans l’autre match de cette poule, en début de soirée, la Suède – finaliste en 2003 et 3e en 2011 – était, elle, opposée au Chili. Les Suédoises devaient tenter d’effacer leur élimination dès les 8es de finale il y a quatre ans. Mais ce sera cette fois sans leur star et buteuse Lotta Schelin. L’ancienne joueuse de Lyon a rangé les crampons en 2018. Face aux Scandinaves, les Chiliennes faisaient leurs grands débuts en Coupe du monde. Elles comptent dans leurs rangs Christiane Endler, la gardienne du PSG.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants