X

Liban

Notre Patriarche à tous

Hommage
15/05/2019

Le patriarche Nasrallah Sfeir nous a quittés. Le vide qu’il laisse derrière lui est particulièrement expressif.

Je m’incline face à la mémoire de ce grand homme de mon pays, pour tout ce qu’il a donné au Liban par sa sagesse, sa persévérance, sa détermination et sa résilience. Aussi, je ne peux, dans ce cadre, qu’évoquer le souvenir du mufti martyr, Hassan Khaled, qui avait péri sur la voie si chère au patriarche Sfeir, celle de la reconquête de la souveraineté et de l’indépendance du Liban.

Qu’il est triste aujourd’hui de voir la grande majorité de la classe politique aller à l’encontre de ces principes ou de les mettre en berne…

Oui ! Notre Patriarche à nous tous est parti avec dans l’âme une amertume et une angoisse profonde pour l’avenir de la patrie après tout ce dont il a été témoin depuis le retrait des forces syriennes… N’avait-il pas bien dit un jour : « Malheur à nous en ces temps de déliquescence ? »

Hassan RIFAI

Ancien ministre

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Beauchard Jacques

Saluer la mémoire du Patriarche défunt devrait justement conduire à éviter de parler de déliquescence du politique car ce mépris est à la base des maux qu'il a voulu combattre

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants