X

Liban

La Semaine de l’eau au Liban axée sur l’hydrodiplomatie

Ressources
OLJ
17/04/2019

Une série de conférences sur l’eau a eu lieu du 8 au 10 avril à Beyrouth : plusieurs enjeux majoritaires affectant les pays méditerranéens étaient discutés, comme l’hydrodiplomatie, le Nexus Eau-Énergie-Alimentation, la gestion intégrée des ressources en eau, le partenariat public-privé, etc. Cette septième édition de la Semaine de l’eau à Beyrouth a été organisée par la Direction générale des ressources hydrauliques et électriques en collaboration avec l’Union européenne et de nombreuses autres institutions, et placée sous le parrainage de la ministre de l’Énergie et de l’Eau Nada Boustani, représentée par Fadi Comair, directeur de l’Eau.

La Semaine de l’eau s’est distinguée dans sa septième édition par la réunion du Conseil mondial de l’eau qui s’est tenue pour la première fois au Liban et qui a rassemblé les gouverneurs de l’Eau du monde entier. La réunion a été présidée par Loïc Fauchon.

Au cours de ses interventions à l’inauguration et à la clôture de l’événement, M. Comair a insisté sur l’importance de la coopération régionale, nationale et internationale afin de parvenir à la paix hydrique attendue, tout en se basant sur les différents concepts catalyseurs de paix tels que l’hydrodiplomatie, connue comme un outil pour la gestion des organismes internationaux des eaux partagées, le Nexus Eau-Énergie-Alimentation, ainsi que d’autres projets et initiatives permettant d’atténuer les tensions et d’éviter les conflits potentiels entre les pays riverains.

Ont été notamment discutés des thèmes ayant trait, sur un plan plus vaste, au rôle de la gouvernance dans la gestion durable et intégrée des bassins, à la culture de l’eau et l’intégration de la dimension du genre, au rôle des PPP dans la gestion des ressources hydriques dans la Méditerranée, la perspective du changement climatique dont l’impact sur le bassin méditerranéen sera une nette pénurie en eau… Le rôle de l’éducation était discuté au cours de cet évènement visant à mettre l’accent sur l’importance de former les futurs « leaders de l’eau » du bassin méditerranéen et du monde entier afin de parvenir à la paix perpétuelle envisagée.

M. Comair a précisé à L’Orient-Le Jour que la réunion des gouverneurs du Conseil mondial de l’eau se tient pour la première fois au Liban, et que cette réunion est organisée en prélude à la préparation du neuvième congrès mondial du Conseil mondial de l’eau qui se tiendra à Dakar en 2021 et qui se penchera sur les recommandations de cette Semaine de l’eau avec une composante spécifique concernant l’hydrodiplomatie. Le Liban organisera conjointement, d’après les propos de M. Loïc Fauchon, la composante méditerranéenne avec les organismes concernés.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah de plus en plus convaincu d’un complot dirigé contre lui

Un peu plus de Médéa AZOURI

Frères et sœurs d’armes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants