Dernières Infos

Sanctions américaines contre des chercheurs en nucléaire iraniens

AFP
22/03/2019

Les Etats-Unis ont imposé vendredi des sanctions à des chercheurs en énergie nucléaire iraniens, en précisant que ces mesures avaient valeur d'avertissement vis-à-vis des jeunes scientifiques de Téhéran tentés de suivre leurs pas.

"Nous serons implacables dans notre détermination à empêcher l'Iran d'agir en vue de la prolifération d'armes de destruction massive", a justifié le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Le chef de la diplomatie américaine est actuellement en tournée au Proche-Orient et au Moyen-Orient.

En tout, 14 personnes et 17 entités sont visées par ces sanctions s'inscrivant dans la "campagne de pression maximale" menée par Washington contre Téhéran.

Le département du Trésor affirme s'inquiéter de la persistance de l'Organisation pour la nouvelle recherche de la Défense (SPND), un organe affilié au ministère de la Défense iranien qui pourrait selon les autorités américaines reprendre ses programmes jugés pour certains inacceptables par Washington.

Un haut responsable américain, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a assuré que les Etats-Unis entendaient "continuer à cibler le SPND et la reprise de ses programmes en attente". Les sanctions visent notamment à "compliquer le recrutement de la prochaine génération de scientifiques oeuvrant aux armes nucléaires illégales", a-t-il ajouté.

Le président Donald Trump a claqué la porte l'an dernier de l'accord de 2015 censé empêcher l'Iran de fabriquer la bombe atomique. Washington a aussi rétabli des sanctions draconiennes contre les secteurs pétrolier et financier iraniens.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants