Associations

Leila Solh Hamadé inaugure le centre al-Mouna pour les sourds à Tripoli

Leila Solh Hamadé à la rencontre des élèves, dans une salle de classe, avec le mufti de Tripoli, le cheikh Malek Chaar, le cheikh Nasser Saleh et la directrice du centre, Rabiha Yakane. Photo Fondation al-Walid ben Talal

La vice-présidente de la Fondation humanitaire al-Walid benTalal, Leila Solh Hamadé, a inauguré hier à Tripoli le centre éducatif al-Mouna pour les sourds et le développement intellectuel, relevant de la Ligue musulmane féminine de Tripoli. Réhabilité par la fondation et équipé de tableaux numériques interactifs, ce centre scolarise 50 enfants de l’ensemble des régions libanaises, dans l’objectif de leur bonne insertion dans la société libanaise.

Mme Solh a été accueillie par la présidente de la Ligue musulmane féminine de Tripoli, Aïcha Alyane, et par la directrice du centre, Rabiha Yakane. L’événement a vu la présence notamment du mufti de Tripoli et du Liban-Nord, le cheikh Malek Chaar, du président de l’association islamique Makarem, le cheikh Nasser Saleh.


La vice-présidente de la Fondation humanitaire al-Walid benTalal, Leila Solh Hamadé, a inauguré hier à Tripoli le centre éducatif al-Mouna pour les sourds et le développement intellectuel, relevant de la Ligue musulmane féminine de Tripoli. Réhabilité par la fondation et équipé de tableaux numériques interactifs, ce centre scolarise 50 enfants de l’ensemble des régions...