Liban

Séance du soir : la corruption, encore et toujours...

OLJ
14/02/2019

L’atmosphère de la séance du soir du débat de confiance du nouveau gouvernement était la même que celle qui a régné durant deux jours dans l’hémicycle : beaucoup de discours sur la corruption, chiffres et faits à l’appui, et une confiance parfois « sous condition » accordée au gouvernement. À 21h15, le président du Parlement Nabih Berry a levé la séance jusqu’à demain vendredi à 15h, soulignant qu’ « il y a encore 22 députés qui veulent prendre la parole ; il est plus que probable que la session se prolongera jusqu’à samedi après-midi ».

Hier en soirée, le député Simon Abiramia, du groupe parlementaire du CPL, a assuré qu’il allait demander des comptes aux ministres, qu’ils réussissent ou qu’ils échouent, en commençant par les ministres de son propre parti.

« Nous observerons la prestation des cent premiers jours et, si elle n’est pas satisfaisante, nous deviendrons ses plus farouches opposants », a déclaré pour sa part le député Yassine Jaber, du groupe Amal, incitant les ministres « à respecter les lois ». C’est « la confiance du peuple que le gouvernement doit gagner », a estimé pour sa part le député César Maalouf des FL, appelant « au développement durable en vue d’empêcher l’explosion sociale ». De son côté, le député Ziad Hawat, FL lui aussi, a demandé au gouvernement de s’engager à ne pas imposer de nouvelles taxes « parce que les gens ont faim ». Même requête de la part du député Adnane Traboulsi, du groupe de la Rencontre consultative, qui a appelé le cabinet « à ne pas régler ses problèmes en puisant dans la poche des pauvres ». Le député Hagop Terzian, du groupe Tachnag, a demandé au gouvernement « de frapper d’une main de fer la corruption où qu’elle soit ».

Ont également pris la parole les députés Anis Nassar, du groupe FL, et Pierre Bou Assi, également FL, qui a demandé un soutien au programme des « familles les plus démunies ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants