Liban

Les FL condamnent une vidéo d’insulte contre Bassil

Partis
OLJ
12/01/2019

Bien que profondément secouée, la réconciliation de janvier 2016 entre les Forces libanaises (FL) et le Courant patriotique libre (CPL) se maintient en elle-même, ne serait-ce que pour le principe, le CPL et les FL ayant tous deux intérêt, en tant que partis ultrachrétiens, à préserver une entente minimale au sein de leur communauté.

Cette volonté reste palpable chez les FL. Hier, ce parti a critiqué la teneur d’une vidéo d’étudiants en liesse arborant les drapeaux des FL et célébrant la victoire de leur camp aux élections de l’Université La Sagesse en entonnant une chanson préjudiciable au chef du Courant patriotique libre (CPL), le ministre sortant Gebran Bassil. « Nous stigmatisons toute atteinte de cette nature » contre M. Bassil, a souligné un communiqué des FL, puisque « la méthode que nous préconisons est celle de la raison, de l’argumentation, de la logique politique et du dialogue ». Le parti a jugé probable que la vidéo ait été divulguée pour jeter une ombre sur sa victoire aux élections estudiantines et rappelé que Gebran Bassil a lui aussi « payé le prix de divulgations de cette nature », dans une allusion à peine voilée à l’épisode des violences de janvier 2018 provoquées par la diffusion d’une vidéo le montrant en train d’insulter le président de la Chambre, Nabih Berry.

Du reste, « les FL réaffirment leur attachement sans limites à la réconciliation (…) et au dialogue qui ne doit jamais cesser, quelles que soient les circonstances ».

Par ailleurs, le parti de Samir Geagea a porté plainte contre un site web ayant repris une vieille accusation contre les FL d’avoir accepté en 1987, moyennant rémunération, d’importer des déchets toxiques par le biais d’une compagnie italienne et de les avoir enterrés dans un terrain au Liban. Le parti a fait valoir dans un communiqué que « le temps du mensonge et des informations montées de toutes pièces est révolu » et annoncé avoir porté plainte contre le site en question.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Georges MELKI

"Par ailleurs, le parti de Samir Geagea a porté plainte contre un site web ayant repris une vieille accusation contre les FL d’avoir accepté en 1987, moyennant rémunération, d’importer des déchets toxiques par le biais d’une compagnie italienne et de les avoir enterrés dans un terrain au Liban."
Les déchets toxiques, je les ai vus de mes propres yeux à Chnanir, et ils n'étaient même pas enterrés: c'était des barils bleus couverts d'une bâche...Alors qui les a amenés là-bas? Les "Italiens", probablement hahaha...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué