X

Dernières Infos

Yémen : Guterres met en garde contre une année 2019 encore plus difficile

AFP
16/12/2018

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a mis en garde dimanche contre une détérioration de la situation humanitaire en 2019 au Yémen si des progrès ne sont pas faits pour rétablir la paix dans ce pays déjà dévasté par la guerre.

"Le fait que la famine n'ait pas encore été déclarée ne diminue en rien notre inquiétude face au niveau très élevé de la faim qui existe au Yémen", a déclaré le chef de l'ONU lors d'une conférence de presse à Doha en marge de la conférence Doha Forum. Cette inquiétude est alimentée, a-t-il ajouté, par "le nombre de personnes qui meurent dans des circonstances particulièrement dramatiques et par le fait que sans paix nous aurons à faire face en 2019 à une situation beaucoup plus mauvaise que celle d'aujourd'hui".

L'ONU affirme que le Yémen connaît la pire crise humanitaire du monde en raison de la guerre qui dure depuis près de quatre ans.

L'ONU vient d'obtenir une trêve entre les belligérants, jeudi au terme de pourparlers en Suède, dans la zone sensible de Hodeida (ouest du Yémen), essentielle à l'acheminement de l'aide humanitaire. Mais cette trêve est fragilisée avec la poursuite de combats opposant les forces progouvernementales et les rebelles houthis, qui contrôlent la ville de Hodeida et son port.

Depuis 2014, la guerre au Yémen a fait au moins 10.000 morts et des millions de personnes sont menacées de famine dans ce pays.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pourquoi je (ne) quitte (pas) « L’Orient-Le Jour »

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de plan général pour déstabiliser le Liban

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants