Dernières Infos

Yémen: pour les houthis, l'accord conclu en Suède est une "réussite"

AFP
15/12/2018

Les rebelles houthis ont salué samedi l'accord inter-yéménite conclu lors de récentes consultations en Suède comme une "réussite", même si le processus reste fragile.

Ces premiers pourparlers depuis 2016 sont une "réussite", a clamé Daif Allah al-Shami, "ministre de l'Information" du gouvernement du "Salut national" non reconnu par la communauté internationale.

Aux termes de cet accord conclu jeudi entre la rébellion et une délégation du gouvernement, un cessez-le-feu "immédiat" devait entrer en vigueur à Hodeida, ville par laquelle transite l'essentiel des importations du pays. Le retrait des combattants devrait lui intervenir dans les "prochains jours".

Un échange de prisonniers impliquant quelque 15.000 combattants est également prévu ainsi que des accords pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire à Taëz (sud-ouest), ville aux mains des loyalistes mais assiégée par les rebelles.

Les pourparlers interyéménites doivent en outre reprendre fin janvier pour tenter de définir un cadre de négociation en vue d'un règlement global.

Vendredi soir, Hodeida a toutefois été le théâtre d'affrontements sporadiques, dans ses quartiers est et sud, jetant le doute sur l'application de cet accord et avivant l'inquiétude au sein d'une population exsangue.

Cité par l'agence Saba, contrôlée par les houthis, M. Shami a de son côté estimé que "les résultats" obtenus par la délégation rebelle en Suède illustraient le "souci" de la direction politique des houthis "d'alléger les souffrances du peuple yéménite".

"C'est un pas positif dans la voie de la réalisation des aspirations du peuple yéménite", a pour sa part estimé Mehdi al Machat, le président du "Conseil politique suprême du Yémen" --aile politique de la rébellion--, lors d'une rencontre avec la délégation des négociateurs rebelles, selon Saba.

Depuis 2014, la guerre au Yémen a fait au moins 10.000 morts et menace jusqu'à des millions de personnes de famine, dans ce pays où sévit "la pire crise humanitaire du monde" selon l'ONU.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants