Rechercher
Rechercher

Turquie

Nouvelle purge dans les rangs de l’armée

Les autorités turques ont émis hier des mandats d’arrêt contre plus de 200 militaires, a rapporté l’agence de presse étatique Anadolu, alors que les purges lancées après une tentative de coup d’État en 2016 se poursuivent à plein régime.

Le parquet antiterroriste d’Istanbul a émis des mandats d’arrêt contre 219 officiers et sous-officiers d’active, dont quatre colonels et cinq lieutenants-colonels, a détaillé Anadolu. Ces militaires sont soupçonnés par les autorités d’être liés au mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, bête noire du président Recep Tayyip Erdogan, qui l’accuse d’être derrière la tentative de putsch du 15 juillet 2016.

Par ailleurs, dans le cadre d’une autre enquête, des mandats d’arrêt ont été émis vendredi contre 48 personnes, pour la plupart employées dans l’industrie de l’armement, elles aussi soupçonnées d’être liées à M. Gülen, a indiqué à l’AFP le bureau du procureur général d’Ankara. Depuis le coup de force, les autorités turques ont lancé des purges d’une ampleur sans précédent. Plus de 55 000 personnes ont été arrêtées et 140 000 limogées ou suspendues.


Les autorités turques ont émis hier des mandats d’arrêt contre plus de 200 militaires, a rapporté l’agence de presse étatique Anadolu, alors que les purges lancées après une tentative de coup d’État en 2016 se poursuivent à plein régime.

Le parquet antiterroriste d’Istanbul a émis des mandats d’arrêt contre 219 officiers et sous-officiers d’active, dont quatre...

commentaires (0)

Commentaires (0)