Dernières Infos

Lancement d'une fusée cargo américaine en direction de la Station spatiale internationale

AFP
17/11/2018

Une fusée américaine transportant un vaisseau cargo à destination de la Station spatiale internationale (ISS) a décollé samedi matin de la côte est des Etats-Unis.
La fusée Antares, affrétée pour la Nasa par Northrop Grumman, a décollé du pas de tir de Wallops Island, sur la côte Atlantique à trois heures au nord de Washington, à 04H01 (09H01 GMT). Dans sa coiffe, un vaisseau Cygnus est rempli de plus de trois tonnes de vivres, vêtements et équipements scientifiques pour les trois astronautes à bord de l'ISS.
Trois minutes plus tard, le premier étage s'est détaché sans problème, a confirmé le centre de contrôle, et la fusée poursuivait sa trajectoire normalement.

Vendredi, une fusée russe Soyouz a décollé de Baïkonour au Kazakhstan avec également un vaisseau cargo, nommé Progress.
Les deux engins s'amarreront à l'ISS dimanche pour le russe, et lundi pour l'américain.
La Nasa utilise depuis 2012 les sociétés américaines SpaceX et Orbital ATK, rachetée cette année par le groupe Northrop Grumman, pour envoyer du fret vers l'ISS. A ce jour, elles ont accompli 15 et 9 missions, respectivement, et chacune a connu un échec.
Ces missions de ravitaillement sont distinctes de celles de transport d'astronautes.

Depuis 2011, seuls les Russes ont la capacité d'envoyer des humains dans l'espace, mais la Nasa a sous-traité à SpaceX et Boeing le développement de vaisseaux habités, qui doivent commencer en théorie en 2019. L'agence spatiale américaine paie aujourd'hui la Russie environ 80 millions de dollars par aller-retour d'astronaute vers l'ISS.
Le programme habité russe a connu un échec le 11 octobre dernier.
Une fusée Soyouz transportant deux membres d'équipage, dont un Américain, a eu un problème de séparation entre étages deux minutes après le décollage, forçant l'éjection des deux hommes.
Ce rare échec avait laissé présager une suspension des vols vers l'ISS, mais finalement, après une rapide enquête ayant déterminé la cause de l'incident, la Russie a reprogrammé le prochain envoi d'astronautes, le 3 décembre.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants