Rechercher
Rechercher

Sabyl Ghoussoub

Ce qu’en dit le mentor Christophe Donner

Il a l’air gentil, comme ça, très sage, Sabyl Ghoussoub, mais en fait, il est vraiment gentil et très sage ; et c’est ce qui lui permet de passer partout, de tout voir, et d’écrire un livre au titre littéralement fracassant : Le Nez juif. Le plus méchant et turbulent des jeunes hommes n’aurait pas osé un titre pareil. Ce garçon est un mystère ; mystérieux à lui-même. Il est partout chez lui, et satisfait nulle part. Chez les riches, chez les pauvres, à Paris, à Beyrouth, peut-être dans l’avion il se sent bien. Ou quand il écrit. C’est un peu pareil. On va quelque part quand on écrit, on est transporté. Il voyage beaucoup. Je ne sais pas ce qu’il est en train d’écrire. Mais il écrit bien. Il ne suit aucun de mes conseils. C’est exaspérant. Je ne sais pas pourquoi il me demande conseil, en fait, je vais arrêter : qu’il se débrouille, après tout ! Je ne crois pas du tout qu’il ait été inspiré par mes livres, il dit ça pour me faire plaisir ou pour se faire mousser, je ne sais pas. Ce qui est possible, c’est qu’il m’a vu vivre et que ça lui a donné envie de vivre cette espèce de vie toujours insatisfaite, moitié confortable, pleine d’intelligence sur le monde : le domaine de l’intelligence, le seul pays où vivent les écrivains, dans l’avion, au-dessus des nuages, c’est là qu’on est intelligent.

Christophe Donner est un écrivain français.


Il a l’air gentil, comme ça, très sage, Sabyl Ghoussoub, mais en fait, il est vraiment gentil et très sage ; et c’est ce qui lui permet de passer partout, de tout voir, et d’écrire un livre au titre littéralement fracassant : Le Nez juif. Le plus méchant et turbulent des jeunes hommes n’aurait pas osé un titre pareil. Ce garçon est un mystère ; mystérieux à ...

commentaires (0)

Commentaires (0)