Rechercher
Rechercher

Liban

Netanyahu répond : Je suggère qu’il y réfléchisse à 20 fois

Benjamin Netanyahu. / AFP / POOL / Sebastian Scheiner

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a répondu aux propos du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, selon lesquels le parti chiite détient des missiles de précision, en guise d’avertissement à Israël contre qui il a livré une guerre en juillet 2006. « J’ai entendu la bravade du Hezbollah. Ces propos viennent de la même personne qui avait admis, après la guerre de 2006, que s’il avait su ce qu’aurait été la réponse d’Israël après le rapt de nos trois soldats, il y aurait réfléchi à deux fois. Aujourd’hui, je suggère qu’il y réfléchisse non pas à deux fois, mais à 20 fois, parce que s’il nous affronte, il prendra un coup d’une ampleur inimaginable », a affirmé M. Netanyahu.

Jeudi, le Premier ministre israélien avait fait également savoir que son pays continuerait à se défendre contre l’Iran. « Nous ne voulons pas la guerre, mais si on veut nous l’imposer, nous utiliserons toutes nos forces », avait-il dit à Jérusalem lors d’une cérémonie marquant le 45e anniversaire de la guerre du Kippour. « L’Iran qui appelle ouvertement à la destruction d’Israël est en tête des menaces contre nous dans la région... Nous continuerons à nous défendre face à ce danger », avait-il ajouté.


Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a répondu aux propos du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, selon lesquels le parti chiite détient des missiles de précision, en guise d’avertissement à Israël contre qui il a livré une guerre en juillet 2006. « J’ai entendu la bravade du Hezbollah. Ces propos viennent de la même personne qui avait admis,...

commentaires (1)

il a le vent en poupe Bibi, surtout en comparaison avec HN qui lui semble plutot deboussole. faut avouer qu'avec D Trump d'un cote, Recep 1er et Putin de l'autre faut vraiment etre un Hayek une Leila abdelnour ou une Maguy Farah ou les 3 reunies pour #1, comprendre ce qui se passe # 2,prevoir une strategie quelconque. PS. Bachar Assad n'est pas mentionne car lui sait tres bien ou il en est: a Lattaquie, a bronzer a la plage .

gaby sioufi

13 h 59, le 22 septembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • il a le vent en poupe Bibi, surtout en comparaison avec HN qui lui semble plutot deboussole. faut avouer qu'avec D Trump d'un cote, Recep 1er et Putin de l'autre faut vraiment etre un Hayek une Leila abdelnour ou une Maguy Farah ou les 3 reunies pour #1, comprendre ce qui se passe # 2,prevoir une strategie quelconque. PS. Bachar Assad n'est pas mentionne car lui sait tres bien ou il en est: a Lattaquie, a bronzer a la plage .

    gaby sioufi

    13 h 59, le 22 septembre 2018