Agenda

La première « Marche pour la lumière » a réuni 200 personnes au centre-ville

Société
11/09/2018

Avec comme point de départ Aïn el-Mreissé, la « Marche pour la lumière » a rassemblé dimanche dernier environ 200 anonymes. En une vingtaine de minutes, les participants ont parcouru en silence le kilomètre qui les séparait de la Chambre des députés. Là, formant un cœur sur le sol, ils ont tous entonné l’hymne national, une lanterne blanche à la main.

Cette marche, que ses organisateurs souhaitent renouveler chaque année, aurait pour vocation de défendre « l’unité » et « la prospérité » du Liban. « L’objectif est de développer la conscience des gens, laisser nos cœurs se parler, pour que notre voix silencieuse arrive jusqu’au Bon Dieu », explique ainsi Mona el-Khoury, initiatrice du projet aux côtés du groupe spirituel « la Maison de la sagesse ».

Cette année, les organisateurs affirment qu’ils reverseront la somme de 15 000 livres libanaises demandée à chaque participant à une association pour les personnes sourdes-muettes.

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué