X

Dernières Infos

Saturation de l'AIB : "Je ne suis pas responsable de la crise", se défend Fenianos

Liban
OLJ
30/08/2018

Le ministre libanais sortant des Travaux publics et des Transports, Youssef Fenianos, s'est défendu jeudi, lors d'une conférence de presse, d'être responsable de la saturation que connaît l'aéroport de Beyrouth durant la période estivale, présentant ses excuses aux voyageurs.

"Je présente mes excuses aux voyageurs en raison de la saturation de l'aéroport, et je sais que je ne suis pas responsable de cette crise. J'ai toujours mis en garde contre ce qui était attendu, et nous voilà dans cette situation aujourd'hui", a déclaré le ministre sortant.

"L'aéroport a besoin de 100 millions de dollars (d'investissements), alors que le gouvernement (sortant) a approuvé un montant de 18 millions de dollars", a-t-il regretté. Le ministre s'est même dit "prêt à être entendu par la justice" au sujet de cette crise.

Au sujet de supposés marchés douteux concernant l'aéroport, M. Fenianos a fait savoir qu'il "mettrait à la disposition du procureur général financier le memorandum du ministre sortant de la Justice, Salim Jreissati", affirmant qu'il "approuve le contenu" de ce memorandum, et rappelant qu'il avait refusé de signer un accord de gré à gré avec des compagnies.

Lundi, M. Jreissati avait adressé une note au procureur général près la Cour de cassation, Samir Hammoud, lui demandant "'l'ouverture de la procédure relative à la plainte publique dans l'affaire des marchés douteux qui ont lieu à l'aéroport". Dans sa note, le ministre a évoqué notamment les appareils d'inspection des bagages à l'aéroport.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le compromis présidentiel et les dommages collatéraux

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants