X

Dernières Infos

Un avion de Wings of Lebanon à destination de Mykonos contraint de faire demi-tour

Liban
OLJ
12/07/2018

Un avion de la compagnie aérienne libanaise Wings of Lebanon qui se dirigeait vers l'île grecque de Mykonos a dû faire demi-tour et atterrir à Beyrouth après une panne technique, a annoncé la compagnie jeudi. "Jeudi, après le décollage depuis Beyrouth d'un appareil affrété pour le vol WLB4201 à destination de Mykonos, une panne banale a été repérée dans l'avion et le pilote a décidé de rebrousser chemin. L'appareil a atterri sans problèmes à l'aéroport de Beyrouth", peut-on lire dans un communiqué de la compagnie. Wings of Lebanon a ensuite assuré "que les passagers n'avaient pas été en danger et que le retour à Beyrouth n'est aucunement lié à la décision de (l'agence de sécurité aérienne européenne, ndlr) de suspendre les vols de la compagnie vers l'Europe". "Cette question est en cours de traitement avec les autorités concernées", a ajouté la compagnie, sans plus de précisions.

En juin dernier, l'agence de sécurité aérienne européenne (EASA) avait suspendu la licence de Wings of Lebanon sur le territoire de l'Union européenne, en raison de manquements à la sécurité des appareils de la compagnie et de failles dans la formation de ses équipages. Wings of Lebanon assure enfin avoir "immédiatement pris toutes les dispositions nécessaires" afin de rediriger les passagers de son avion vers un appareil de la compagnie libanaise Middle East Airlines.

En juillet dernier, un vol charter de la compagnie Wings of Lebanon qui assurait également la liaison Beyrouth-Mykonos, avait effectué un atterrissage d'urgence à Larnaca, sur l'île de Chypre, suite à une fissure dans la vitre de la cabine du pilotage. Les passagers avaient été rapatriés à Beyrouth à bord d'un vol de la MEA. En 2016, la compagnie était déjà au coeur d'une polémique après l'atterrissage d'un avion portant le logo de Wings of Lebanon à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv. Interrogé par L'Orient-Le Jour, l'avocat de la société, Mohammad el-Hajj, avait affirmé que cet avion avait été loué à la compagnie aérienne turque Tailwind.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Échec au roi...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué