Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Une majorité des Palestiniens tués issue du Hamas, selon un responsable

Un haut responsable du Hamas a affirmé hier que la très grande majorité des Palestiniens tués cette semaine lors de manifestations et de heurts avec l’armée israélienne dans la bande de Gaza appartenait au mouvement islamiste, qui dirige l’enclave. Sur 62 personnes tuées, « cinquante des martyrs (des morts) étaient du Hamas. Comment le Hamas pourrait-il récolter les fruits (du mouvement) alors qu’il a payé un prix aussi élevé », a dit Salah el-Bardawil. Il n’a pas fourni de détails sur l’appartenance ou non de ces Palestiniens à la branche armée du Hamas, ni sur les circonstances dans lesquelles ils ont été tués.
Dans ce contexte, le président russe Vladimir Poutine a appelé hier à « renoncer à la violence » à Gaza. Lors d’un entretien téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, il « a souligné l’importance de renoncer à la violence et la nécessité d’établir un processus de négociation efficace », sans préciser à qui s’adressait sa recommandation, selon un communiqué du Kremlin.
Dans une atmosphère bien différente, le Guatemala a inauguré hier sa nouvelle ambassade en Israël à Jérusalem, emboitant le pas aux États-Unis. « Il y a 70 ans, nous avons décidé de soutenir et d’être les amis d’Israël, et nous en faisons à nouveau la démonstration aujourd’hui », a déclaré le président guatémaltèque, Jimmy Morales.


Un haut responsable du Hamas a affirmé hier que la très grande majorité des Palestiniens tués cette semaine lors de manifestations et de heurts avec l’armée israélienne dans la bande de Gaza appartenait au mouvement islamiste, qui dirige l’enclave. Sur 62 personnes tuées, « cinquante des martyrs (des morts) étaient du Hamas. Comment le Hamas pourrait-il récolter les fruits (du...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut