X

Sport

Sans faute pour le Ahed, Nabi Chit sauve sa peau

Football – Championnat du Liban
Tony Hayek | OLJ
18/04/2018 | 00h00

Le rideau est tombé sur la saison 2017-2018 du championnat du Liban de football de première division, à l’issue des rencontres comptant pour la vingt-deuxième et ultime journée qui se sont déroulées le week-end dernier.
Le Ahed, déjà sacré champion après sa victoire sur Ansar lors de la levée précédente, et qui ne pouvait plus être rattrapé quel que soit le résultat de son dernier match prévu contre son dauphin, le Nejmeh, abordait cette rencontre sans stress, mais avec l’ambition de conserver son invincibilité qui dure maintenant depuis la saison dernière, soit 46 matches, toutes compétitions nationales et continentales confondues… Mission finalement accomplie grâce à Haidar, Kaddouh et Cheaito, qui ont retourné une situation assez compromise en marquant pendant la seconde période les trois buts du Ahed, alors que l’équipe avait rejoint les vestiaires pour la mi-temps en étant menée à la marque depuis la quinzième minute (0-1, Darwiche).
Dans le bas du tableau, al-Chabab al-Arabi, malgré une fin de saison sur les chapeaux de roue, s’est effondré dans la dernière ligne droite. Alors qu’ils tenaient leur destin entre leurs mains et qu’il leur suffisait d’une victoire contre Tripoli SC pour conserver leur place dans l’élite aux dépens du Nabi Chit, les protégés de Ziad Samad se sont en effet inclinés de peu dans la capitale du Nord (3-4).
Bien que menés 1-3 à la pause, les joueurs de Chabab pensaient avoir réussi le plus dur en revenant au milieu de la deuxième mi-temps à 3-3, ratant même la balle de la victoire avec une tête captée in extremis par le portier local Nazih Assaad, qui était à l’origine de la contre-attaque immédiate sur laquelle déboucha le quatrième but de leurs adversaires, synonyme de victoire pour les Tripolitains et de D2 pour Chabab. Car dans le même temps, Nabi Chit jouait sa carte à fond en espérant précisément un faux pas de son concurrent direct pour la relégation : les joueurs de la Békaa s’imposaient largement sur le terrain municipal de Tyr par 4 buts à rien face à la lanterne rouge, Islah Bourj-Chamali, qui avait perdu depuis bien longtemps tout espoir de rester en première division la saison prochaine.
Les deux promus, Islah et Chabab al-Arabi, font donc l’ascenseur en retournant à l’étage inférieur juste un an après leur accession parmi l’élite, alors que Chabab al-Sahel fait le chemin inverse : l’équipe retrouve la lumière douze mois à peine après sa descente aux enfers. Elle sera accompagnée par Chabab al-Ghazieh, qui rejouera en première division en 2018-2019 après deux saisons passées au purgatoire.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué