Dernières Infos

Syrie : les médias d'Etat se rétractent après l'annonce de tirs de missiles

AFP
17/04/2018

Les médias d'Etat syriens se sont rétractés mardi, évoquant une "fausse alerte" après avoir annoncé dans la nuit que la défense aérienne syrienne avait abattu des missiles au-dessus de la province centrale de Homs.

"Une fausse alerte concernant une violation de l'espace aérien durant la nuit a entraîné le déclenchement des sirènes de la défense aérienne", reconnaît l'agence officielle Sana, citant une source militaire. "Il n'y a pas eu d'attaque extérieure sur la Syrie", précise-t-elle.

Cette "fausse alerte" intervient dans un contexte tendu, trois jours après les frappes des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne contre des sites militaires du pouvoir de Bachar el-Assad, menées en représailles à une attaque chimique présumée qui a touché le 7 avril la ville alors rebelle de Douma, dans la Ghouta orientale.

Interrogé par l'AFP dans la nuit, un porte-parole de l'armée israélienne, qui a déjà mené par le passé des frappes en Syrie, avait déclaré ne pas être "au courant d'un tel incident". Le Pentagone avait également démenti toute implication des Etats-Unis et de leurs alliés.

Quelques jours avant les frappes occidentales, des tirs de missiles avaient visé le 9 avril une base militaire dans la province de Homs. Cette attaque avait été imputée à Israël par le régime et ses alliés indéfectibles, l'Iran et la Russie.

L'attaque chimique présumée de Douma continue de provoquer des remous sur la scène internationale. Des experts de l'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui ont entamé leur enquête dimanche avec des entretiens à Damas, attendaient toujours de pouvoir accéder à Douma pour mener des investigations sur place sur cette attaque au gaz présumée.

La Russie a affirmé lundi que leur entrée avait été retardée en raison de "problèmes de sécurité", notamment en raison des routes devant être déminées. Elle a ensuite assuré que leur arrivée était prévue mercredi.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

En toute liberté de Fady NOUN

Le mufti et le pape

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement entre les interférences externes et l’épineux dossier des relations avec la Syrie

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué