X

Sport

Nejmeh accentue la pression sur le Ahed

Football – Championnat du Liban
Tony Hayek | OLJ
07/03/2018 | 00h00

L’équipe du Nejmeh a mis une grosse pression sur le Ahed en lui chipant, quoique peut-être provisoirement, la première place au classement général provisoire du championnat du Liban, à l’issue de sa victoire obtenue le week-end dernier sur le Safa par trois buts à un, pour le compte de la dix-neuvième journée.
Le Ahed dispose toutefois d’un match en moins, qu’il jouera le 21 du mois courant, face au Salam Zghorta, une rencontre reportée pour cause des matches de la Coupe de la Fédération asiatique des clubs dans laquelle le Ahed est toujours en course. Mais d’ici là, le Nejmeh aura occupé le fauteuil de leader avec un point d’avance sur le Ahed, qui pourrait dans deux semaines succomber à la pression et concéder son premier revers de la saison face à une équipe qui n’est tout de même pas la première venue, comme le prouve la défaite qu’elle a infligée précisément au… Nejmeh, lors de la journée précédente.
Outre le fait que la rencontre face au Safa leur a permis de jouer un bon tour à leur seul rival dans la course au titre, elle a également permis aux Nejmiotes d’inscrire un nouveau record dans les annales de la Fédération libanaise de football, et ce grâce à Ali Hajj, fils de l’ancienne gloire du club et désormais un des membres du conseil d’administration, Jamal Hajj.
Ayant à peine soufflé sa 17e bougie (il est né le 2 février 2001), Hajj junior est devenu le plus jeune « goléador » (buteur) du championnat de première division en inscrivant le deuxième but de son équipe à la 22e minute de jeu. Ironie de l’histoire : Ali efface ainsi des tablettes son frère Youssef, qui était jusque-là le détenteur de ce titre honorifique.
Autre fait marquant,
Ali Hajj est désormais le seul joueur à avoir marqué au moins un but dans trois championnats nationaux officiels au cours d’une même saison, en l’occurrence chez les deux catégories des juniors et des cadets où il a déjà respectivement planté 14 et 27 buts en 2017-2018.
Dans les autres rencontres au programme de cette journée qui a été amputée d’un autre match, celui opposant le Ansar au Akhaa Ahly Aley, toujours pour cause de compétition continentale, la formation du Nabi Chit a sorti la tête de l’eau en remportant enfin une victoire, aux dépens du Tadamoun
Tyr (1-0).
Constat identique pour le Racing de Beyrouth qui a également renoué avec le succès après une longue période de disette en battant al-Chabab al-Arabi sur le même score minimal.
La lanterne rouge du classement, Islah Bourj Chemali, a pris elle aussi une bonne bouffée d’oxygène en remportant une victoire de prestige contre le Tripoli Sports Cub, qui lui permet de revenir à la hauteur d’al-Chabab al-Arabi avec 11 points chacun, mais la rétrogradation en deuxième division semble désormais inéluctable pour ces deux formations car le premier non reléguable, Nabi Chit, compte trois points d’avance et un match en retard à disputer à domicile face au Safa.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué