Moyen Orient et Monde

Raid de l’aviation israélienne près de Damas

OLJ
08/02/2018

Des avions israéliens ont tiré des missiles sur une position de l’armée syrienne dans une région rurale près de Damas, a annoncé hier l’armée syrienne dans un communiqué lu à la télévision d’État. La défense antiaérienne a abattu la plupart des missiles, qui ont été tirés en milieu de nuit à partir de l’espace aérien libanais, affirme-t-elle, sans préciser si l’attaque a fait des victimes ou des dégâts. « Le commandement général des forces armées tient Israël pour responsable des conséquences dangereuses de ces agissements répétés, agressifs et irréfléchis », dit le communiqué.
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), le raid aérien a visé « des positions de l’armée syrienne et de ses alliés » dans la région de Jamaraya, à l’ouest de Damas, qui avait déjà été bombardée en décembre. Cette localité abrite une branche d’un centre de recherches scientifiques du régime (SSRC), soupçonné pour son rôle dans la production d’armes chimiques.
L’armée israélienne, déterminée à empêcher le transfert d’armes iraniennes sophistiquées au Hezbollah, allié du président syrien Bachar el-Assad et qu’elle considère comme son ennemi le plus menaçant, reconnaît avoir bombardé une centaine de fois des convois d’armement de l’armée syrienne et de ses alliés depuis le début de la guerre civile dans ce pays il y a plus de six ans.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de guerre israélienne contre le Liban, mais les options régionales restent ouvertes, selon Nasrallah

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.